Rencontres GAYActualités LGBTCulture GayInterviewsPeopleSorties GayPrévention SantéShopping

La réponse de Têtu à CitéGAY


Têtu faisait un rapprochement entre l'arrivée du bareback et la création de CitéGAY. La rédaction s'en explique, faisant part de ses regrets et soulignant des convergences avec nous sur ces sujets...
Têtu, Prévention, Sida



Dans sa dernière édition, Têtu indiquait dans une rubrique «Les 100 essentiels: Historique» du Sida, à juste titre, comme élément essentiel l'arrivée du bareback, mais commentait ce fait par la date de création de CitéGAY. Dans ce même article, Têtu estimait que «De fait, internet devient le principal facteur de la prise de risque».

Après une lettre ouverte à l'attention de la rédaction de Têtu faisant part de notre surprise quant à la mention de notre site sous cette forme, nous avions interrogé le sociologue Philippe ADAM, spécialiste des questions touchant à la prévention et au net, pour faire le point sur ces questions (Ici).

Sylvain Rouzières et Didier Lestrade, co-auteurs pour Têtu du dossier qui appelait notre réaction, nous on écrit pour faire part de leurs regrets et préciser leur point de vue. Nous retranscrivons ci-dessous l'intégralité du mail qu'ils nous ont adressé.

Nous prenons acte de leurs regrets et éclaircissements qui seront salutaires également pour nos internautes et autres acteurs de prévention étonnés de ce rapprochement et qui nous ont fait part de leur surprise. Sur le fond, nous ne pouvons qu'agréer aux constats et aux convergences entre nous, même si la complexité du sujet appelle à plus de nuances et de mesure dans les propos. Enfin, Têtu forme des voeux quant à un débat -et des actions- sur le sujet du net et de la prévention. Nous sommes heureux de voir le magazine nous rejoindre sur ce souhait que nous exprimons depuis plusieurs années.

En réponse à votre lettre ouverte à Têtu

Monsieur,

Nous avons tous deux co-rédigé le dossier : les 100 essentiels du sida dans le numéro 128 de Têtu et nous avons lu attentivement votre réaction et l'interview de Philippe Adam à qui nous avons d'ailleurs longuement donné la parole dans le numéro 128 de Têtu que vous mettez en cause. À aucun moment, il n'a été question d'accuser Citegay ou le media Internet d'être responsable de l'apparition du phénomène du bareback chez les gays. Explication qui serait, en effet, bien trop simpliste à nos yeux car il ne s'agit pas de trouver des responsables et des coupables, mais des solutions et de la compréhension, du respect entre tous, séropositifs comme séronégatifs. Par ailleurs, à de nombreuses reprises, Têtu a mis en avant dans ses dossiers l'importance croissante d'Internet dans les modes de rencontres chez les gays en prenant soin de faire la part des choses et de clairement évoquer les aspects positifs de ce média qui a changé la face des rapports humains. Vous pouvez lire à ce sujet le dossier du numéro 122 :
« Les homos votent pour l'amour » mais aussi notre prochain dossier sur les réseaux sociaux type Face Book et MySpace à paraître dans le numéro 129 de Têtu, le19 décembre 2007. Vous verrez que Têtu ne diabolise pas Internet, bien au contraire.

Pour nous, dans l'historique des 100 essentiels du sida que vous mettez en cause, il s'agissait avant tout de relever de façon non exhaustive quelques éléments clefs et symboliques dans l'histoire du sida et de la sexualité gay depuis l'apparition du virus, de 1981 à nos jours, pour mettre les choses en perspective. Aujourd'hui les gays séropos vivent plus longtemps, nous pouvons ainsi recommencer à parler de notre passé et de notre avenir. La mise en page des items choisis a probablement renforcé un télescopage malheureux mais dans notre esprit, les deux éléments étaient clairement séparés. Si vous prenez les autres années du dossier, vous pourrez constater vous-même que les items se suivent sans rapport direct. Il se trouve que 1997 correspond à l'année de création de Citegay et aussi à une période où les premiers bruits sur le bareback sont apparus dans la communauté. Il nous semble que l'un comme l'autre concernent la sexualité des gays donc nous devions en parler. Nous aurions largement préféré évoquer pour l'année 1997, l'apparition d'un vaccin efficace contre le VIH et de la même manière nous aurions parlé de la création de Citegay. Il se trouve et nous le déplorons, que le développement d'Internet et des sites de rencontres en ligne s'est produit dans un climat morose concernant le safe sex, c'est ainsi. Il ne faut pas sur interpréter ce que nous avons voulu dire, peut être maladroitement. Internet n'a pas été un facteur mais un vecteur parmi d'autres.

S'il ne nous est jamais venu à l'idée d'accuser Citegay de quoi que ce soit, nous avons par contre constaté dans notre travail - tout comme Philippe Adam dans ces études - de l'importance de ce média comme outil de prévention, mais aussi de dé-prévention. Si nous devons mettre en avant les aspects positifs du net pour nos lecteurs, nous devons également les informer de ce que vous constatez vous même : la prévention n'est pas toujours au rendez-vous sur le web et bon nombre d'internautes ont du mal à se protéger. C'est d'ailleurs une question que nous avons traitée dans ce même dossier sida, à travers le témoignage de Sébastien, un jeune séropositif qui de lui-même a contacté Têtu pour nous faire part de ses difficultés sur les sites de rencontres. Nous n'avons rien inventé. Nous pensons également que ces difficultés, vous les rencontrez vous-même notamment dans la gestion de l'espace hard (dial rouge) de votre site.

Nous devons réfléchir à la spécificité d'Internet sans diaboliser, mais sans angéliser non plus cet outil. Notre travail de journaliste est de parler de tous les aspects de ces réalités. Malheureusement, parler du sida dans la communauté homosexuelle est devenu très difficile sans créer des remous ou pire de l'indifférence. Pourtant, tout comme vous, nous encourageons toutes les initiatives qui permettront de développer la prévention sur Internet de la meilleure manière possible.

Si nous sommes sincèrement désolés de vous avoir froissé, nous sommes en tout cas ravis que cet incident ait pu permettre de soulever un débat important, celui du net et de la prévention, un débat qui doit continuer, sur lequel nous avons apparemment plus de convergences que de divergences.

Cordialement

Sylvain Rouzières - Didier Lestrade


EN SAVOIR PLUS

Nos articles liés au sujet :
- Internet et Sida : Facteur de risque ou nouvel outil de Prévention ?.
- Lettre ouverte de CitéGAY à Têtu.
- Des données toujours inquiétantes en prélude de la Journée Mondiale contre le Sida.

Notre Portail Prévention : http://prevention.citegay.com.

REAGIR

NOUVEAU !!! Vous souhaitez réagir à cet article, poster votre commentaire sur notre blog : http://citegay.hautetfort.com. Nous vous invitons avant votre publication à consulter la Charte des Commentaires. IL S'AGIT D'UN ESPACE DE LIBERTE PAS D'IMPUNITE, NOUS DEVONS ÊTRE RESPECTUEUX DE LA LOI ET D'AUTRUI SI NOUS SOUHAITONS QUE CET ESPACE SOIT PERRENISE.

(Webmasters ! Vous souhaitez intégrer les Actualités LGBT CitéGAY sur votre site et les Communiqués de Presse associatifs ? Rien de plus simple, renseignez-vous : Ici)


10/12/2007 Themes Prevention G.L.

Partager :
A votre écoute... 
Sida Info Service vous répond

Pin-Aides sur nos dialogues


Prévention 
Dossier Prévention

Le Sida aujourd'hui

Modes de transmission

Primo-infection

IST et hépatites

Le préservatif

News Prévention 
Assos Prévention  

Remerciements 
Syndicat National des Entreprises Gaies
Aides
Sida Info Service
Internet Prevention and Sexuality Research


Publicité






© copyright 1997/2017   CiteGAY.fr | CiteGAY.com   ® tous droits réservés