in

Où le poppers est-il autorisé ?

Où le poppers est autorisé en Europe

Il n’est pas facile de se repérer dans toutes les législations concernant le poppers. Chaque Etat a ses propres lois sur cet arôme festif. La possession, l’usage, la vente et l’achat de poppers ne sont pas régis partout de la même façon. Citegay a mené l’enquête et vous dit où le poppers est autorisé.

Depuis 2013, plus aucun texte ne règlemente le poppers en France, le Conseil d’Etat ayant estimé que les études et les enquêtes menées n’établissent pas de dangerosité pour le poppers.
C’est une situation inédite dans le monde car dans de nombreux pays, et notamment européen, cet arôme fortement consommé par les gays et dans les milieux jeunes, suit des règlementations variées voire complexes.

Des autorisations fluctuantes du poppers en Europe

Si la France fait figure d’exception, ce n’est pas le cas pour nos plus proches voisins. En effet, le poppers y est souvent toléré tout en restant interdit dans certaines circonstances et pour certains actes. Les législations font référence la plupart du temps au nitrite d’alkyle et à ses dérivés, qui n’est autre que le poppers.

Voici le tour des pays d’Europe:

En ANGLETERRE

Ce pays est une terre de Poppers. En effet, de nombreux aromas viennent de ce pays et les poppers anglais sont très connus des amateurs. Ce qui n’empêche pas le pays d’avoir une législation ambigüe sur la question.

Dans tout le Royaume-Uni, le poppers a une double définition:

  • A la fois Médicament si il est vendu pour un usage humain. Et dans ce cas il est régi par le Medicines Act de 1968. Il ne peut être vendu que par les professionnels détenant une licence d’autorisation, tel que les pharmaciens
  • Et aussi comme une substance ne rentrant dans aucune catégorie si l’usage n’est pas humain. Il n’est pas régi par la MDA de 1971 ni par la Psychoactive Substances Bill Act de 2016.

Bien sûr cette législation marche en deux temps car tout le monde sait que le poppers est vendu sous le nom de « Leather Cleaner » pour entrer dans aucune des catégories.

Le poppers sous la forme de leather Cleaner est donc autorisé au Royaume-Uni. (source anglaise)

porte de brandebourg Berlin

En ALLEMAGNE – Autriche et Suisse

En Allemagne, en Autriche et en Suisse, la législation est sensiblement la même que celle en Angleterre. En effet, le poppers est couvert par les lois sur les médicaments (AmG – Arzneimittelgesetz de 1961 refondue en 1976).
Ce qui implique donc que l’achat, la vente et le commerce du poppers est interdit pour un usage humain.
Toutefois, la possession et l’utilisation du poppers en Allemagne n’est pas illégale.

(source Allemagne)

En Suisse, la consommation de poppers est autorisée mais uniquement sur ordonnance et dans la limite de 10mL par mois. Les personnes peuvent importer mais uniquement dans les limites citées. (source suisse)

En BELGIQUE

Consommer du poppers en belgique n’est pas illégale, toutefois il convient d’être prudent car la législation reste une nouvelle fois peu claire.
Cette substance est considérée comme stupéfiante ou vénéneuse selon l’arrêté du régent du 6 février 1946, toujours en vigueur. La vente étant réservée qu’aux seuls pharmaciens.

En Belgique aussi, mieux vaut parler de « Nettoyant pour le cuir ».

Aux PAYS-BAS

Le pays est connu pour ses législations souples sur les produits, toutefois le poppers n’est pas autorisé à la vente libre (loi sur les médicaments de 2001).
La consommation dans un cadre privé reste possible.

Au PORTUGAL

Ce pays a une législation sur les drogues très ouvertes. Le Poppers n’a pas spécifiquement de cadre réglementaire.

le poppers autorisé à Sitgès ?

En ESPAGNE

Le poppers en Espagne suit un peu le même chemin que les autres pays.
Il est régi par la législation sur les médicaments. La production et la vente sont interdites, sauf autorisation par l’Agence du médicament.
La consommation de poppers quant à elle, peut être tolérée mais les espagnols sont encore très frileux sur le sujet.
Si vous êtes en vacances en Espagne, prenez vos précautions et consommez le poppers dans un cadre privé et à l’abri des regards… (source espagnole)

En ITALIE

Difficile de trouver des réponses pour ce pays.
Le poppers semble suivre les mêmes législations que la plupart des pays européens, c’est-à-dire interdit à la vente.
La consommation semble cependant tolérée dans un cadre privé.

Au CANADA

Au Canada, les produits contenant des nitrites d’alkyle sont assujettis à la loi sur les aliments et drogues et doivent être autorisés par Santé Canada (l’agence de santé du Canada) pour être légalement vendus. Autant dire jamais !
Le poppers est donc interdit au Québec et dans tout le Canada.

(source canadienne)

Le poppers ne s’emmène pas dans l’avion

Si vous partez en voyage, sachez que le poppers n’est pas autorisé en avion. Ni en bagage à main, ni en soute car il s’agit d’une substance inflammable.
Oubliez tout de suite, le transport de cet arôme dans vos valises …

Vous pouvez toutefois en commander sur les sex-shop vendant du poppers.

2 Comments

Leave a Reply
  1. Des erreurs dans cet article : Pays Bas : Non le poppers n’est pas légal ! Pareil pour l’Italie …
    Le poppers n’est pas légal en Allemagne ( avec des descentes de Police dans les Sex Shop pour faire des saisies ) . Par contre il est totalement légal au Portugal … Je tenais à faire ces précisions, le poppers c’est mon boulot depuis 2005 😉

    • Merci pour ces précisions. L’interdiction en Allemagne et Italie était déjà mentionné dans l’article. Nous avons apporté les sources complémentaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dylan et autres mecs de Menoboy

Menoboy annonce son retour dans le Porno français

Charlie Keller, le premier acteur gay islandais