Rencontres GAYActualités LGBTCulture GayInterviewsPeopleSorties GayPrévention SantéShopping

Campagne SNEG été 2007 : «Un été avec qui ?»


Le SNEG lance sa traditionnelle campagne d'été avec une campagne intégrant la diversité des clientèles des lieux traditionnels de sociabilité et rencontres LGBT mais pas encore celles du web...
SNEG, sida, vih, prevention



La mutation des commerces gais n'est pas nouvelle. Outre le fait que bars et cruising ne constituent plus le premier lieu de sociabilité et rencontres pour les LGBT qui les délaissent au profit des sites Internet, «Depuis plusieurs années, nos établissements festifs sans «backroom» s'ouvrent à une clientèle de plus en plus hétérosexuelle» reconnaît le SNEG.

Si le syndicat n'en est pas encore à intégrer pleinement le web dans ses préoccupations, missions, centres d'intérêt et organigrammes, il entend en tout cas être au plus près de la clientèle qui fréquente encore les établissements qui constituent son noyau historique et son quasi unique lieu d'actions et d'interventions en matière de prévention.

Sur le caractère de moins en moins sexué de la clientèle d'établissements traditionnels que nous relevions déjà il y a un an, le SNEG constate, chiffres à l'appui, que «En effet, en 2006, 57 % des bars, 59 % des discothèques affichent cette pluralité en terme de fréquentation». «Cette mixité des lieux gays, notamment en régions, aura à terme un impact sur la mise en place de nos outils de prévention. Nous devons donc l'intégrer dans le cadre de la création et de la diffusion de nos campagnes» reconnaît encore le SNEG pour qui «Les exploitants (homos ou hétéros) de ces lieux sont parfois hésitants à la mise en place d'outils de prévention spécifiques par crainte de perdre leur clientèle hétérosexuelle».

Aussi, Antonio Alexandre, Directeur National Prévention du syndicat, indique que «Dans les mois à venir, nous allons tenter d'alterner nos campagnes de prévention afin de cibler au mieux les différentes clientèles qui composent le tissu économique de l'ensemble de nos lieux» physiques et «Dernièrement, nous avons initié ce principe avec la mise en place d'une série de campagnes spécifiques : l'une s'adressait aux gays séropositifs, l'autre aux couples gays s'engageant dans une relation stable, enfin un nouveau guide sur la sexualité était dédié aux gays fréquentant nos lieux de sexe ou sites de rencontres Internet».

Ainsi, la campagne d'été du SNEG, «Un été avec qui ?», a été conçue pour être simple et ludique, sous forme de cartes postales à gratter et affichettes qui communiquent sur la valorisation du préservatif pour toutes et tous. «L'idée étant que chacun, par l'envoi de cet outil comme une véritable carte postale estivale, fasse circuler ce message auprès de ses amis proches».

Si CitéGAY, support web traditionnel des campagnes nationales, continue ses actions et relaie notamment celles associatives, nous devons malheureusement constater que notre tentative concertée avec les associations il y a déjà plus de deux ans et demi pour mettre en place un groupe de travail dédié aux actions Web est un échec.

Plusieurs raisons à cela. Au passif des éditeurs, le caractère fortement concurrentiel de notre secteur conduisant à une réticence des éditeurs multimédias à travailler de manière commune sur un sujet qui pourtant devrait être non clivant. La croyance trompeuse que le simple relais de bannières publicitaires de prévention est suffisant en termes d'actions. Egalement, le constat juste que les éditeurs n'ont ni la légitimité ni la compétence des associations pour s'impliquer davantage et en usant de la relative carence associative sur le sujet pour se défausser de toute responsabilité.

Au passif associatif, le manque de sensibilisation des associations qui historiquement, concrètement, budgétairement et dans leurs conduites de projets n'ont jamais intégré pleinement cette dimension qui obligerait à repenser leurs actions, financements et organigrammes.

Le constat que le web est devenu le premier lieu de rencontres et de sociabilité LGBT et qu'il est le mode le plus impactant pour toucher le plus de gays sur les questions prévention n'est pas suffisant. Un sursaut finira par intervenir. Il ne l'est pas encore à la hauteur et à la vitesse que la situation épidémiologique chez les gays imposerait. Il est encore temps pour qu'il le soit par le fait des principaux acteurs, éditeurs et associations.

EN SAVOIR PLUS

Tester la carte postale : Ici

Le site du SNEG Prévention : www.sneg.org.

Sur la mutation du commerce gai :
- Illico cesse de paraître : les prémices d'une mutation de la presse gaie
- De la réalité d'une crise des commerces gais

Notre Portail Prévention : http://prevention.citegay.com

(Webmasters ! Vous souhaitez intégrer les Actualités LGBT CitéGAY sur votre site et les Communiqués de Presse associatifs ? Rien de plus simple, renseignez-vous : Ici)


25/06/2007 Themes Prevention G.L.

Partager :
A votre écoute... 
Sida Info Service vous répond

Pin-Aides sur nos dialogues


Prévention 
Dossier Prévention

Le Sida aujourd'hui

Modes de transmission

Primo-infection

IST et hépatites

Le préservatif

News Prévention 
Assos Prévention  

Remerciements 
Syndicat National des Entreprises Gaies
Aides
Sida Info Service
Internet Prevention and Sexuality Research


Publicité






© copyright 1997/2017   CiteGAY.fr | CiteGAY.com   ® tous droits réservés