Rencontres GAYActualités LGBTCulture GayInterviewsPeopleSorties GayPrévention SantéShopping

Journée internationale des droits des femmes


Le MAG jeunes LGBT partage les idées allant dans le sens de l'égalité femmes/hommes et de la lutte contre le sexisme, l'homophobie, la biphobie et la transphobie.







COMMUNIQUÉ DE PRESSE
8 mars 2014

Journée internationale des droits des femmes

Le 8 mars est une journée de réflexion, d'interpellation ou de revendication concernant les droits des femmes mais aussi une journée d'action et de mobilisation de toute la société. Le MAG jeunes LGBT partage les idées allant dans le sens de l'égalité femmes/hommes et de la lutte contre le sexisme, l'homophobie, la biphobie et la transphobie.

Il nous paraît important de parler en ce jour de l'homophobie qui vise particulièrement les femmes lesbiennes : la lesbophobie. Les termes « gouine », « camionneuse », « brouteuse » ou les discours soutenant l'idée que les lesbiennes ne sont pas de vraies femmes les ramènent toujours à une condition inférieure, à une image rabaissante et humiliante d'elles-mêmes. Ces insultes encouragent malheureusement les lesbiennes à rester cachées ou à se taire.

Le phénomène « d'invisibilité » des lesbiennes a aussi pour causes :

-       le fait de ne pas prendre au sérieux le sujet de l'homosexualité féminine, ou bien de ne pas le traiter du tout (en famille, au travail, en société),

-   la non-représentation ou la sous-représentation des lesbiennes ou des couples de femmes dans les médias,

-       l'impossibilité pour certains hommes d'imaginer des femmes vivre ou avoir une sexualité sans eux, ...

Il faut également évoquer les insultes envers les homosexuel-le-s en général : qu'elles soient gayphobes ou lesbophobes, elles sont toujours au féminin (« tarlouze », « tafiole », « brouteuse » etc) impliquant ainsi une image de faiblesse et d'infériorité de la femme par rapport à l'homme. Homophobie et sexisme sont donc fortement liés.

À l'heure des intolérances en tout genre et du mépris des différences et des minorités, il est peut-être bon de rappeler également les heures noires de la seconde guerre mondiale et du régime nazi durant lequel gays et lesbiennes furent arrêté-e-s et déporté-e-s en camps de concentration. Les lesbiennes étaient forcées de porter comme insigne un triangle noir signifiant qu'elles étaient considérées, avec d'autres communautés d'ailleurs (tziganes, handicapés mentaux...), comme « socialement inadaptées ».

Aujourd'hui encore dans certains pays, deux femmes entretenant une relation amoureuse ou sexuelle se verront condamnées à la torture, l'emprisonnement ou la peine de mort.

En France, les choses sont heureusement différentes. La considération et les droits des femmes ont évolué, et plus particulièrement ceux des femmes lesbiennes. En effet, depuis la récente loi promulguant le mariage pour tous, elles peuvent enfin se marier et/ou adopter des enfants. Néanmoins, il reste encore beaucoup à faire, notamment au niveau des droits de filiation ou encore du droit d'accès à la PMA (Procréation Médicalement Assistée) pour toutes les femmes.

Ainsi, à l'occasion de cette journée internationale des droits des femmes, le MAG jeunes LGBT organise un atelier-débat autour des questions de la condition féminine, des droits des femmes et des problèmes liés au sexisme et à l'homophobie. Il aura lieu le samedi 8 mars à partir de 15h au sein de son local.





07/03/2014 Communiques Associations M.A.G. C.P. M.A.G.

Partager :
Actualités Gay  
Les créateurs ont du coeur du 20 au 23 décembre 2017

Roselyne Bachelot s'engage contre l'homophobie dans le sport sur RMC ce mercredi

Braderie solidaire Mode et Déco Les Créateurs ont du coeur du 31 mai au 3 juin

Matthias Fekl saisit la justice après des propos visant Xavier Jugelé

Être homosexuel en Tchétchénie veut dire la mort ou l'exil

Pays-Bas - les hommes main dans la main pour dénoncer une agression homophobe

Le Japon reconnaît son premier couple adoptif homosexuel

La première exposition d'art homosexuel ouvre à Londres

A Paris, un bar gay en résistance face à la gentrification du Marais

L'inventeur du drapeau arc-en-ciel, emblème homosexuel, est mort


Associations  
Le Refuge, association qui vient en aide aux jeunes victimes d'homophobie, s'installe en Guyane

SOS homophobie à l'écoute des victimes depuis 22 ans

Le MILK, bar ''gay-friendly'', ouvre à Rouen

Santé des LGBT : c'est quand qu'on va où ?

Enquête PrEP réalisée par Aides


Publicité






© copyright 1997/2017   CiteGAY.fr | CiteGAY.com   ® tous droits réservés