Rencontres GAYActualités LGBTCulture GayInterviewsPeopleSorties GayPrévention SantéShopping

Des suicides de jeunes gays provoquent l'émotion aux USA


Le décès de Tyler Clementi, un jeune étudiant dont l'intimité avait été violée via la reprise de ses ébats sur Internet, a mis en lumière le phénomène pourtant connu de sursuicidalité des jeunes LGBT...
USA, Homophobie, Outing



Le récent suicide aux Etats-Unis d'un jeune étudiant, Tyler Clementi, a provoqué une vive émotion aussi bien au sein de son université que dans la presse américaine. Si le phénomène de sursuicidalité, du fait de l'Homophobie, des jeunes LGBT est connu depuis longtemps, aux USA, comme en France, il reste mésestimé et les actions à l'attention des jeunes doivent être encore largement développées.

«JE VAIS SAUTER DU PONT GW, DÉSOLÉ»

Tyler Clementi, 18 ans, était un étudiant discret, réservé, et un violoniste apprécié. Il venait d'intégrer l'université Rutgers, dans le New Jersey. Le 19 septembre dernier, sa vie a basculé. Son colocataire, Dharun Ravi, 18 ans également, qui devait le laisser seul dans l'appartement a rejoint l'une de ses amies et branché à distance la webcam de l'appartement. Ils ont ainsi vu les ébats entre Tyler et un autre garçon.

«Mon colocataire m'a demandé la chambre jusqu'à minuit. J'ai allumé la webcam et suis allé chez Molly. C'est là que je l'ai vu en train de peloter un autre mec. Yay» a écrit Dharun Ravi sur Twitter avant de relayer en direct les images sur un site de vidéo chat.

Après que l'information de ses ébats diffusés a circulé au sein de son université et qu'il a été au courant de cette violation de sa vie privée, Tyler a décidé de mettre fin à ses jours trois jours plus tard, utilisant également internet pour annoncer son suicide. Après avoir garé sa voiture et laissé sur le pont portefeuille et portable, Tyler s'est jeté dans l'Hudson depuis le pont George Washington, à New York. «Je vais sauter du pont GW, désolé» écrit-il sur sa page Facebook quelques minutes avant. Son corps sera retrouvé une semaine après.

LES DEUX ÉTUDIANTS A L'ORIGINE DU DRAME INCULPÉS

Arrêtés, les deux étudiants qui avaient diffusés les images volées de Tyler ont été inculpés de «violation de la vie privée». «S'ils sont reconnus coupables, ces actions constituent une violation grave des codes moraux et humains» a déclaré à la presse le président de l'université où une veillée en mémoire à Tyler a été organisée.

Sur Facebook, des groupes se sont créés pour saluer la mémoire de Tyler, l'un d'eux réunissant à ce jour 110.000 membres.

Mais ce drame a mis en lumière d'autres suicident récents de jeunes gays américains, harcelés ou discriminés du fait de leur orientation sexuelles. Ainsi, quatre autres jeunes se sont donnés la mort en un mois aux Etats-Unis. Au Texas, un garçon de 15 ans s'est suicidé par arme à feu après avoir subi l'harcèlement de camarade concernant son homosexualité présumée. Dans l'Indianna, un garçon de 15 ans s'est pendu, comme en Californie pour un garçon de 13 ans ou dans l'Etat de Rodhes Island concernant un autre étudiant de 19 ans.

Ces affaires ont conduit le secrétaire à l'Education, Arne Duncan, à appeler à la mobilisation contre l'Homophobie à l'école : «Parents, professeurs, étudiants, élus, nous devons tous nous lever et nous exprimer contre l'intolérance sous toutes ses formes, a-t-il affirmé. Il est temps, que nous disions que cela suffit. Cela doit s'arrêter».

Les deux jeunes inculpés suite au drame de Tyler ont été remis en liberté. Ils risquent 5 ans de prison pour ces faits.

VIDÉO PLUS






04/10/2010 Actualites Gay G.L.

Partager :
Actualités Gay  
Les créateurs ont du coeur du 20 au 23 décembre 2017

Roselyne Bachelot s'engage contre l'homophobie dans le sport sur RMC ce mercredi

Braderie solidaire Mode et Déco Les Créateurs ont du coeur du 31 mai au 3 juin

Matthias Fekl saisit la justice après des propos visant Xavier Jugelé

Être homosexuel en Tchétchénie veut dire la mort ou l'exil

Pays-Bas - les hommes main dans la main pour dénoncer une agression homophobe

Le Japon reconnaît son premier couple adoptif homosexuel

La première exposition d'art homosexuel ouvre à Londres

A Paris, un bar gay en résistance face à la gentrification du Marais

L'inventeur du drapeau arc-en-ciel, emblème homosexuel, est mort


Associations  
Le Refuge, association qui vient en aide aux jeunes victimes d'homophobie, s'installe en Guyane

SOS homophobie à l'écoute des victimes depuis 22 ans

Le MILK, bar ''gay-friendly'', ouvre à Rouen

Santé des LGBT : c'est quand qu'on va où ?

Enquête PrEP réalisée par Aides


Publicité






© copyright 1997/2017   CiteGAY.fr | CiteGAY.com   ® tous droits réservés