Rencontres GAYActualités LGBTCulture GayInterviewsPeopleSorties GayPrévention SantéShopping

Lettre ouverte à Roselyne Bachelot-Narquin : quid de la prévention gay ?


En marge d'une campagne nationale sur les IST, le SNEG et Act Up Paris écrivent à la Ministre «face au silence et au déni de vos institutions, l'expression de (leur) colère et de (leur) profond mécontentement»...
Sida, IST, Act Up, SNEG, Bachelot, Santé



Nous avions souligné le fait qu'une campagne nationale sur les IST, sous l'égide de l'INPES, était actuellement publiée dans les quotidiens et magazines nationaux ou en affichage.

Toutefois, cette campagne, visant sensiblement la population générale, même si elle a été également diffusée dans le magazine Têtu, fait l'impasse sur la population Gay, son pendant web étant ostensiblement absent des médias communautaires alors même qu'internet est devenu le principal lieu de sociabilité et de rencontres.

Sur cette campagne justement, le SNEG et Act Up Paris viennent d'interpeller Roselyne Bachelot pour faire part de leur colère : «Votre choix s'est porté cet été sur la création d'une campagne spécifique IST, dont nous ne commenterons ici ni les visuels, ni le fond, tant nous sommes dépités» écrivent les deux associations.

Alors qu'aucune campagne de prévention ciblée gay n'aura été commandée par l'INPES, le groupe d'experts «prévention homo», dont Act Up-Paris et le SNEG sont membres, ne s'est pas réuni depuis près de deux ans, «période durant laquelle l'INPES n'a produit aucune nouvelle campagne en direction de la population homosexuelle. Ni consultation, ni réunion, ni nouvelles campagnes ciblées. Rien».

Act Up-Paris avait déjà récemment adressé une lettre ouverte restée sans réponse à la nouvelle directrice de l'INPES, Madame Thanh Le Luong. «Nous constatons que rien n'avance en France sur le front de la prévention gay» estiment les associations. Elles ne veulent pas non plus se voir opposer l'attente de recommandations d'un groupe d'experts sur les nouvelles approches de prévention, mission pilotée par France Lert et Gilles Pialoux, alors que «relancer la prévention parmi la population gay est une urgence de santé publique».

«En deux ans d'inaction de l'INPES, près de 4500 homosexuels se sont contaminés» écrivent encore les associations qui faute d'actions de l'Etat en ont marre de se substituer aux institutions publiques dans la réalisation de campagnes ciblées.

Roselyne Bachelot-Narquin ne cesse de s'auto-congratuler du partenariat mené avec Aides concernant la recherche communautaire, précisément sur la mise en oeuvre des Tests de Dépistage Rapide. Sur les campagnes de prévention communautaires, c'est tout l'inverse : l'Etat se désengage, n'agit plus et ne consulte même plus les associations, cause de la «colère» et du «profond mécontentement» d'Act Up et du SNEG.

EN SAVOIR PLUS

Le site d'Act Up Paris : www.actupparis.org
Le site du SNEG : www.sneg.org

Le site dédié de l'INPES aux IST : www.info-ist.fr

Act Up-Paris lance une campagne sur la prévention gay et adresse une lettre ouverte à l'INPES

Notre portail Prévention : prevention.citegay.com.

(Webmasters ! Vous souhaitez intégrer les Actualités LGBT CitéGAY sur votre site et les Communiqués de Presse associatifs ? Rien de plus simple, renseignez-vous : Ici)





10/07/2009 Themes Prevention G.L.

Partager :
A votre écoute... 
Sida Info Service vous répond

Pin-Aides sur nos dialogues


Prévention 
Dossier Prévention

Le Sida aujourd'hui

Modes de transmission

Primo-infection

IST et hépatites

Le préservatif

News Prévention 
Assos Prévention  

Remerciements 
Syndicat National des Entreprises Gaies
Aides
Sida Info Service
Internet Prevention and Sexuality Research


Publicité






© copyright 1997/2017   CiteGAY.fr | CiteGAY.com   ® tous droits réservés