Rencontres GAYActualités LGBTCulture GayInterviewsPeopleSorties GayPrévention SantéShopping

Steevy Boulay et l'homophobie : ''Je mets qui je veux dans mon lit !''


Dans un entretien, Steevy Boulay défend la cause homosexuelle, qui n'est, selon lui, pas suffisamment soutenue en France, et pointe du doigt l'absence de tolérance de la religion catholique notamment.



L'attachant Steevy Boulay, révélé par sa participation à la première télé-réalité française, Loft Story, avait commencé l'année à l'hôpital avec une articulation perforée... Aujourd'hui, le comédien et chroniqueur radio et télé a repris du poil de la bête ! Celui que l'on retrouve plusieurs fois par mois auprès de Laurent Ruquier sur RTL dans Les Grosses Têtes a accordé un entretien au bimestriel gay Garçon Magazine, dans le numéro 1 en kiosques depuis vendredi 27 novembre. Il évoque notamment son amitié pour Laurent Ruquier, qui lui a mis le pied à l'étrier et lui a offert une place de premier choix dans sa bande de chroniqueurs dès sa sortie du Loft de M6. A l'époque, c'était sur Europe 1 dans On va s'gêner.

"Je lui dois toute ma vie puisqu'il m'a pris sous son aile à 21 ans et m'a très vite intégré dans sa bande. (...) Laurent fait partie de ma vie et en fera toujours partie. Notre lien est indéfectible !", explique le natif du Mans, honorant son mentor.

Comme Laurent Ruquier, Steevy Boulay a, dès la première heure, assumé son homosexualité. Chose parfois peu évidente pour les personnalités publiques. Aujourd'hui encore, Steevy, gay et catholique, s'indigne face au manque de tolérance vis-à-vis de la communauté LGBT - notamment de la part de l'Eglise - et face à la réaction d'une partie du peuple français catholique au moment de l'ouverture du mariage aux couples de même sexe. "J'ai été très choqué par l'agressivité qu'il y a eue dans La manif pour tous", s'étonne celui pour qui "l'amour est universel". Il s'insurge même contre la France à qui il reproche de ne pas avoir été suffisamment en avance sur son temps, comme elle peut l'être dans bien d'autres domaines et pour de nombreuses causes humanistes. "Ça me fait de la peine que nous n'ayons pas été les précurseurs du mariage gay. Ça m'éreinte d'être gay et catholique", poursuit-il. Et de conclure : "Je mets qui je veux dans mon lit et c'est dérangeant d'être jugé pour cela."

Source : Pure People


28/11/2015 Themes People

Partager :
People  
Frédé­ric Mitter­rand est formel !

Migos réagit aux accusations d'homophobie !

Une demande en mariage d'un couple gay en plein concert d'Adele

Keegan Hirst, le rugbyman gay, a failli se suicider.

Boy George - Il soutient Macron car il le croit gay


Publicité






© copyright 1997/2017   CiteGAY.fr | CiteGAY.com   ® tous droits réservés