Rencontres GAYActualités LGBTCulture GayInterviewsPeopleSorties GayPrévention SantéShopping

El Radio, Chris Garneau


Entre dans l'univers relaxant des mélodies Garneau, l'alliance de la pop, de la folk et du classique baroque ... Si si c'est possible !
Chris garneau, el radio, pop, folk



Chris Garneau est beau, sensuel et délicat, et sa musique lui ressemble.

A 27 ans ce petit jeune homme blond originaire de Boston, a déjà un album derrière lui Music For Tourists, aux accents de pop folk américaine, et a tourné aussi bien au Canada, qu'aux Etats-Unis, au Brésil et en Europe. Multi-instrumentiste, il a commencé le piano à 5 ans. S'il cite volontiers Jeff Buckley, Nina Simone, Nico et Chan Marshall parmi ses influences musicales, on peut aussi rapprocher la douceur extrême de ses mélodies, de celles de Peter Von Poehl, et ce n'est probablement pas un hasard s'il compte le groupe Cocoon parmi ses fans.

Avec El Radio, Chris va encore plus loin en insérant à sa folk des éléments de classique et de baroque, pour un résultat unique et très vite addictif ... Les mots sont posés, méticuleusement, un a un comme une pluie de plummes, sur les touches d'un piano. La voix de Chris, souvent murmurée, et presque féminine, est emprunte d'une émotion palpable jusqu'à provoquer des frissons ou la larme à l'oeil. Et le phrasé si particulier de l'artiste est tel qu'on a l'impression qu'il décompose chaque parole en deux, comme s'il revivait à chaque instant les histoires de ruptures ou d'amour qu'il raconte.

Certains prononcent malicieusement son nom "Chris Gay-no" car, comme Rufus Wainwright, il ne fait pas mystère de son homosexualité. El Radio, dédié à sa défunte grand-mère, contient 4 tryptiques de chansons, pour représenter chaque saison, et le temps qui passe ... Quoi de plus gay ?

Alors je te vois venir, tu vas te dire : "Encore un disque sombre et mélancolique, voire ennuyeux !" Non mais franchement est ce que ça me ressemble de te parler de disque ennuyeux ? A part le dernier Madonna je ne vois pas... Et bien non, bizarrement l'écoute d' El Radio passe très vite. On sort des rêveries dans lesquelles il nous avait plongé (genre Chris nous murmurant des mots doux dans le creux de l'oreille), et on se dit "Quoi, déjà ?" Le mot qui semble le mieux résumer l'opus est probablement "Légèreté"

Et puisque tu vas l'écouter sans modération, je te propose d'écouter en priorité les magnifiques "Hands on the radio", "No More Pirates", "Fireflies", "Over and Over", le très soul "Home Town Girl" mais vraiment chaque titre est un véritable bijou ...

Enfin pour l'anecdote, deux de ses titres de Garneau ont été utilisés dans des épisodes de la série Grey's Anatomy et une autre dans son spin-off Private Practice.

Plus d'infos sur http://www.chrisgarneau.com/




Hands on The Radio :



Relief (sur le premier album) :































12/10/2009 Themes Culture Musique TOF

Partager :
Spectacles  
L'homosexualité façon burlesque au lycée JBD d'Alès

Entre chorale gay et western débridé, le répertoire déjanté des ''Caramels fous''

Blues Cabaret


Cinéma & Vidéo  
STAND, un film engagé sur l'homophobie en Russie en DVD

Peter Greenaway : ''Personne en Russie ne veut admettre qu'Eisenstein était homosexuel''

Cinéma - Le Cercle


Bouquins  
Jonathan Gillot reçoit le Prix Découverte du roman gay 2016

Accusée d'homophobie, une romancière ne sait plus comment se défendre

Nu masculin - sortie de Normal Magazine #7


Musique  
Le rap gay va bientôt (enfin) devenir mainstream

Un ''Lac des cygnes'' gay friendly

Tchaïkovski et la cause gay


Expos  
Dessins et photos de Bruno S

Au Bonheur du Jour, Paris

Avignon : les artistes solidaires contre l'homophobie


Publicité






© copyright 1997/2017   CiteGAY.fr | CiteGAY.com   ® tous droits réservés