Rencontres GAYActualités LGBTCulture GayInterviewsPeopleSorties GayPrévention SantéShopping

No Sleep At All, Creature


Prépare-toi à accueillir ce nouveau groupe qui va te faire danser jusqu'au bout de la nuit !
No Sleep At All, Creature



Attention avec ce groupe on ne pourra pas dire que tu n'étais pas prévenu(e) !

C'est tout simple, si tu aimes les émotions fortes à gogo, tiens-toi prêt à accueillir la Creature, et à lui donner ton corps en offrande sur le dance-floor !

Je te rassure, Creature, ça n'a rien à voir avec le side-project du groupe Siouxie and the Banshees : ces quatre joyeux drilles originaires du Québec (2 garçons, 2 filles, des tonnes de possibilités) sont fermement déterminés à blanchir tes nuits, comme ils ont déjà commencé à le faire sur leur propre territoire.

En les écoutant, impossible de ne pas danser immédiatement, comme le titre de leur album No Sleep At All , le suggère.

Le quartet, composé de la chanteuse et claviériste polissonne Cowbella, du sexy chanteur guitar-hero Kim Ho, du malicieux Sid Z à la batterie (et à la réalisation de clips), et de l'énergique bassiste Amélie Mandeville, propose un cocktail explosif de mille et une influences, à la fois rock (le groupe revendique une influence du coté du groupe anglais mythique « Gang Of Four »), glam-rock (avec un petit coté « Rocky Horror Picture Show », ou encore pour ceux qui connaisse, le groupe récemment dissout "Do Me Bad Things "), disco (les lignes de basse très efficaces font penser à Blondie, tandis que certains accords de guitares ne sont pas sans rappeler le légendaire Nile Rodgers de Chic), soul (la voix très particulière et la prestance scénique de Kim-Ho font penser à Prince), pop (le coté fun du groupe rappelle les meilleures moments des B52's) et hip-hop (le flow de Cowbella, entre Miss Kittin et Tom Tom Club, est tout simplement jouissif, et jamais agressif).

Bien entendu, à cause ou grâce à leur look, au côté outrancièrement festif de leur musique, et certains de leurs refrains en voix de tête, on pense aussi fortement aux Scissor Sisters, ce qui est plutôt une marque de qualité.

Mais il suffit d'écouter l'album dans sa totalité pour s'apercevoir que le son de Creature peut parfois être bien plus rock, grâce notamment à un jeu de guitares saturées et à des refrains enragés, qui rapprocherait presque leur musique du Punk (Je pense notamment au titre Alive, qui semble reprendre la phrase culte « It's Alive », du film Frankenstein de Boris Karloff (1931), utilisée ensuite dans Code Lisa, la série télévisée des années 80).

Le premier album « No Sleep At All » est disponible en téléchargement légal depuis de 13 Avril, et sortira physiquement le 15 Juin prochain .

Il contient presqu'exclusivement des bombes atomiques, comme Pop Culture, le tout premier single, qui est bien parti pour tout enflammer sur son passage avec son clip très fun, Who's Hot Who's Not ? que je trouve encore plus déjanté, et puis le magique Brigitte Bardot, que tu adoreras ré-écouter en boucle.

Un vrai coup de coeur aussi pour Don't Be Afraid, et la voix hallucinante de Kim-Ho qui peut passer des graves aux aigüs avec une facilité déconcertante .

Creature sera en concert au festival Solidays le 27 Juin, un événement à ne surtout pas manquer tant ils sont déjà connus pour leurs prestations scéniques hallucinantes !

A venir aussi : La mise en ligne très prochaine de l'interview que le groupe a donné à CitéGAY, et où il s'est montré tout simplement A-D-O-R-A-B-L-E !

Un dernier point et non des moindres : Debbie Harry, chanteuse de Blondie, décrit Creature dans le New York Magazine comme étant une "découverte fantastique"...

Si ça c'est pas un argument de taille ... !

Plus d'infos sur http://www.creatureband.fr/ et myspace.com/creaturecreature


A télécharger légalement, et dès maintenant [ ICI ]




03/07/2009 Themes Culture Musique TOF

Partager :
Spectacles  
L'homosexualité façon burlesque au lycée JBD d'Alès

Entre chorale gay et western débridé, le répertoire déjanté des ''Caramels fous''

Blues Cabaret


Cinéma & Vidéo  
STAND, un film engagé sur l'homophobie en Russie en DVD

Peter Greenaway : ''Personne en Russie ne veut admettre qu'Eisenstein était homosexuel''

Cinéma - Le Cercle


Bouquins  
Jonathan Gillot reçoit le Prix Découverte du roman gay 2016

Accusée d'homophobie, une romancière ne sait plus comment se défendre

Nu masculin - sortie de Normal Magazine #7


Musique  
Le rap gay va bientôt (enfin) devenir mainstream

Un ''Lac des cygnes'' gay friendly

Tchaïkovski et la cause gay


Expos  
Dessins et photos de Bruno S

Au Bonheur du Jour, Paris

Avignon : les artistes solidaires contre l'homophobie


Publicité






© copyright 1997/2017   CiteGAY.fr | CiteGAY.com   ® tous droits réservés