Rencontres GAYActualités LGBTCulture GayInterviewsPeopleSorties GayPrévention SantéShopping

Cyndi Lauper: ''Si je suis proche des gays c'est aussi parce que je me suis sentie moi-même rejetée''


L'immense Cyndi Lauper était de passage à Paris il y a quelques semaines pour la promo de ''Memphis Blues'', son 11ème album salué par la critique et le public. Voici son interview à l'occasion de sa venue à l'Olympia le 3 Juillet prochain ...
cyndi lauper, pop, blues, gay, lgbt, colors, damn



Quelquefois lorsque je me rends sur le lieu d'une interview je me dis tout de même que j'ai de la chance. Non seulement l'artiste avec laquelle j'ai rendez-vous est une vraie légende, qui a par exemple cotoyé Michael Jackson ou Paul Mc Cartney et pris part au mythique Live Aid, mais c'est en plus une véritable icône des années 80, féministe en diable mais surtout incroyablement engagée auprès de la communauté Gay, lesbienne, bi et trans. Avec un planning hyper chargé ce n'était pas facile d'obtenir quelques minutes en face à face avec cette "fille qui ne veut que s'amuser" ... Finalement je réussi à la voir 25 minutes chrono, dans l'atmosphère cosy et ouatiné de la chambre d'un grand hôtel parisien. Elle ? C'est la grande Cyndi Lauper bien entendu, qui m'accueille le plus simplement du monde à l'occasion de la sortie de son nouvel album "Memphis Blues", et du concert qu'elle donnera à l'Olympia le 3 Juillet 2011. Mais alors qu'elle comprend que je représente un média gay, elle oublie presqu'instantanément la promo de son actualité artistique. Elle m'offre alors un entretien où elle parle en priorité de ses engagements, avant d'enfin évoquer son nouvel opus ... Gros plan sur une personnalité incroyable de générosité ...
Tof : Bonjour Cyndi, merci de m'accorder un peu de ton temps précieux. Je viens avec quelques questions sur ton nouvel album, et d'autres sur ton incroyable engagement vis-à-vis de la communauté LGBT ...

Cyndi Lauper : Tu es le bienvenu, c'est vrai que je suis toujours partante lorsqu'il s'agit d'ouvrir les esprits, changer les façons de voir et les points de vue... Allez on y va !

Tof : Ok avant tout peux-tu me dire quel regard tu portes sur une carrière déjà longue de plus de 25 années ?

Cyndi Lauper : [Sourire] Hmm, je ne sais pas. A vrai dire c'est une telle aventure ..! Tu sais je pense qu'il faut surtout toujours avancer, tracer sa route et surtout rester attentif à ce qui se passe autour de soi. C'est mon credo en tout cas ... Apporter de l'aide aux autres, être attentif à la planète sur laquelle je vis. Je m'y emploie chaque jour à ma modeste échelle ! J'ai mes limites, mais une simple chanson peut parfois être un véritable commencement ... [Sourire] Regarde Madonna par exemple, elle se rend utile à sa manière. Rosie O'Donnell et Ellen DeGeneres travaillent elles aussi beaucoup en ce sens. Elles sont très inspirantes ! En ce moment ce qui nous occupe, c'est bien sûr la campagne "I give a Damn" (http://www.wegiveadamn.org/, campagne pour les personnes qui se soucient du respect des gays, lesbiennes, bisexuels et transgenres, visant particulièrement les hétéros; Ndlr) , à laquelle beaucoup d'autres personnalités, dont Ricky Martin, participent. Je suis tellement heureuse que toutes ces personnes unissent leurs voies contre l'intolérance et les préjudices !

Tof : Justement, comment se fait-il qu'on ne parle que maintenant du suicide des jeunes homosexuels, alors que c'est un problème qui existe depuis toujours ?

Cyndi Lauper : En fait je pense qu' on n'a jamais cessé d'en parler mais que personne n'était là pour porter vraiment attention à ce qui était dit ! Heureusement il n'est pas trop tard ! C'est sur ce genre de chose que je veux pouvoir défier quelqu'un de changer son esprit.
Tof : Tout ce que tu fais semble dicté par cette volonté en effet ...
Cyndi lauper : Tout à fait ! En ce moment par exemple je suis très excitée par un nouveau projet qui s'appelle "Kinky Boots" ... Il s'agit d'une comédie musicale très amusante, adaptée d'un film qui est sorti en 2005, sur laquelle je vais travailler avec Harvey Fierstein (vétéran de la comédie musicale; Ndlr) et Jerry Mitchel (chorégraphe; Ndlr). Cela raconte l'histoire d'une société de fabrication de chaussures en difficulté, qui retrouve un second souffle en s'intéressant à une clientèle transgenre et drag-queens. Mais ce qui me plait particulièrement, c'est que c'est avant tout une histoire d'amitié entre un hétéro et un homo. Je suis très contente de signer la musique de cette adaptation !



Tof : Peux-tu me parler du "True Colors Tour", que tu as créé pour recueillir des fonds pour ta fondation "True Colors", toujours pour soutenir les personnes LGBT ?

Cyndi Lauper : Ho oui ! Je sais qu'on n'en a pas refait depuis un petit moment.... C'est une très grosse organisation et je suis contente que ma manager Lisa Barberis, entre autres, m'aide pour cela. Pour tout dire on espère faire une tournée "True Colors" en 2012, mais en passant par plusieurs pays cette fois ... Enfin on ne sait pas ce qui peut se passer d'ici là, et puis c'est très difficile de bloquer l'emploi du temps des artistes pour cet événement ! Ce serait vraiment bien car cela représente beaucoup d'espoir ..! Nous travaillons aussi avec de nombreuses organisations qui font que ce projet puisse réellement exister. Colleen Jackson nous a aussi sollicitées pour nous parler de son idée de "True Colors Residence", et nous avons naturellement accepté de collaborer avec elle. Il s'agit du premier établissement destiné aux jeunes qui se retrouvent à la rue, mis à la porte par leurs familles, uniquement parce qu'ils sont gay, bi, lesbiennes ou trans ... C'est quelque chose de très violent ! Je me sens très proche d'eux car on a de vrais points communs. Lorsque je n'étais qu'une enfant, ma mère, qui avait de gros problèmes d'argent, m'a placé moi et ma soeur dans un pensionnat. Et puis aussi ma soeur est lesbienne !

Tof : Durant ton séjour en France est-ce que tu as entendu parler de la polémique qui s'est créée autour du groupe de hip-hop "Sexion d'Assaut" ? Ils ont déclaré qu'ils étaient homophobes à 100%, puis ont essayé de revenir sur leurs propos en rencontrant des associations...

Cyndi Lauper : C'est très difficile à croire cette histoire ! Maintenant si vraiment ils ont pris la peine de rencontrer des associations ça veut dire que d'une certaine façon ils ont fait preuve de courage, et qu'ils sont sur la bonne voie pour changer leur point de vue. S'ils ont fait des chansons homophobes et qu'ils jurent qu'ils ne recommenceront plus je pense qu'on peut essayer de les croire. Ma mère me dit souvent "Regarde : Le passé est le passé. Tu peux changer le présent et le futur mais tu ne peux pas toucher au passé" ... Et c'est vrai ! Crois-moi, tout est possible lorsque les gens font l'effort de se remettre en question !

Tof : Est-ce que tu te souviens de la toute première fois où tu as décidé que tu allais t'engager pour les LGBT ?

Cyndi Lauper : Oui tout à fait ! J'étais enceinte de mon fils ... Je venais de découvrir Internet et tout naturellement j'ai commencé à répondre à des mails sur ma page. Dans un premier temps ça a été facile à faire et puis j'ai dû me reposer un moment parce que j'étais enceinte. Au fur et à mesures je me suis aperçue que la plupart des messages commençaient par "quand j'ai fait mon coming-out ...", "... Je me suis senti seul ...", "...suicidaire", "déserté par mes amis, ma famille et mon travail" ... Et puis surtout des mots qui disaient "Je ne me suis pas tué car j'ai entendu la chanson "True Colors", merci !" Ca a provoqué un déclic chez moi ... J'ai appelé à ma soeur et je lui ai dit : "Tu sais il est temps, toi et moi nous devrions faire quelque chose pour aider la communauté" ... Une fois j'ai entendu Harvey Fierstein dire "Les gens heureux ne se détruisent pas" ... Et c'est totalement vrai ! Alors nous avons commencé avec juste un tee-shirt, dont les bénéfices des ventes étaient reversés à des associations de lutte contre le Sida. Puis j'ai rencontré Judy Shepard et j'ai entendu l'histoire de son fils Matthew Shepard, victime d'un crime homophobe en 1998. J'ai décidé de rejoindre sa fondation. Je lui ai dit que l'idéal serait qu'elle vienne avec moi en tournée pour faire connaître son histoire, et qu'elle me laisse de la documentation pour que le public soit au courant de ce qui s'est passé. Il s'agissait de donner un retentissement à l'histoire douloureuse qui était arrivée à Matthew et c'est ce qui s'est passé ! Depuis je me suis engagée auprès d'HRC (association américaine de prévention, de recherche et de lutte contre le Sida; Ndlr), j'ai fait le "True Colors Show", etc ... L'essentiel est de vraiment faire quelque chose, d'essayer de dépasser les phénomène de crimes de violence, de sensibiliser les gens à ce problème, et puis de faire en sorte qu'ils s'engagent eux-mêmes !



Tof : Tu as aussi participé à la campagne MAC avec Lady Gaga ... As-tu d'autres projets avec elle ?

Cyndi Lauper : J'ai une philosophie et je pense qu'elle est bonne ! Quand quelqu'un est au début d'une carrière prometteuse, j'aime prendre du recul et le laisser "éclore" ... Ca ne m'intéresse pas de participer maintenant à un de ses projets. Parce que je veux être une artiste, pas une célébrité. Je ne veux pas de cela, et ça ne m'amuserait pas ... C'est même quelque chose que je fuis !

Tof : Ok ... Et si on parlait un peu de ton nouvel album "Memphis Blues" ?

Cyndi Lauper : Avec plaisir! Tu sais lorsque je lis les journaux, je me retrouve souvent dans cette phrase "You read the news and It sounds like the Blues" (Tu lis les nouvelles et ça ressemble à du Blues; Ndlr) ... Tout le monde souffre ! Je me suis dit ... Maintenant il est temps de me lancer dans ce projet qui attendait depuis 8 ans ! [Rires] Et oui ça fait bien depuis 2004 que je veux le faire mais c'était très difficile à mettre en place pour des raisons d'emploi du temps. Je voulais d'abord absolument travailler avec Jeff Beck et ça a pu enfin se faire en 2005 sur l'album "Body Acoustic". C'était très difficile de réussir à nous croiser. Lui avait son planning moi j'avais le mien. Et puis on s'est dit: "essayons de le faire en une seule prise !" et ça l'a fait ! Pour mon album de blues je voulais absolument BB King et il a donc fallu que je sois patiente. Finalement je dois dire que j'ai été très chanceuse de pouvoir le faire.

Tof : Ce disque compte de nombreuses autres collaborations prestigieuses comme Allen Toussaint, Charlie Musselwhite et Johnny Lang ... Pourquoi avoir voulu à tout prix faire un album de blues ?

Cyndi Lauper : Les vielles chansons que je reprends sur "Memphis Blues" sont incroyablement en phase avec l'époque dans laquelle nous vivons. Il y a un "esprit" qui les entoure. Ces chansons sont probablement ce qu'il y a de mieux pour élever l'esprit ... J'ai voulu parler de chose réelles. J'ai choisi ces chansons qui n'auraient pas pu être écrites aujourd'hui et ces musiciens tellement imprégnés de soul et de blues, Allen Toussaint, Johnny Lang, Ann Peebles et BB King ... Je pense que des chansons comme "Down Don't Bother Me", "Early in The Mornin", "How Blue Can You Get?", peu importe, donnent toutes le sourire ... Mais en fait c'est le propre de la musique tout court ! Le blues, c'est quelque chose qui dit "Tu veux faire face ? Leve-toi !" . Quand les gens sont tristes, ils n'ont pas besoin de sermons, ils ont juste besoin d'écouter cette musique !

Tof : Pourquoi as-tu choisi ce style et pas un autre ?

Cyndi lauper : Mais Tof, parce que c'est le blues !!! [Rire] A l'époque, beaucoup de personnes avaient le blues et j'ai voulu chanter pour elles ! C'est une musique qui aide les gens à se sentir mieux !



Tof : C'est un énorme changement par rapport à l'album précédent qui était très électro-dance ...

Cyndi Lauper : Oh oui tout à fait ! Une rupture même !!! Ce qui est bizarre avec ces chansons de blues c'est qu'elles racontent des histoires que tu peux avoir vécues. dans mon cas ça correspondait vraiment à quelque chose qui était à l'interieur de moi. Tu vois c'est comme quelqu'un qui a beaucoup d'argent et qui ne sait pas comment le dépenser. Il doit absolument le faire car il ne sait pas s'il en aura toujours s'il attend trop. L'album "Bring Ya to the Brink", lui, correspondait plus à mon style de vie qui était complètement dingue à l'époque ! Ironiquement cet album de blues a été enregistré dans les conditions du live alors que "Bring Ya to the Brink", était lui très informatisé, très mixé... Alors que ce projet blues était dans ma tête depuis bien longtemps, il a été très rapide à mettre en boîte ! Seulement deux semaines ont été nécessaires ! Un résultat très frais, sincère et spontané !

Tof : De quelle façon as-tu choisi ces anciennes chansons ... Souvent les artistes qui font un album de reprises, disent que ce sont des titres presque plus personnels que leurs propres chansons ...
Cyndi : C'est tout à fait ça , mais ces chansons ne sont pas connectées qu'à moi, elles le sont aussi à Johnny Lang , Ann Peebles, Allen Toussaint etc ... En fait c'est vraiment l'album d'un groupe !

Tof : Cet album est très cohérent dans ta carrière puisque si on la regarde bien on s'aperçoit que tu as toujours chanté pour les gens rejetés, perdus ...
Cyndi Lauper : Peut-être parce que moi aussi je me suis souvent sentie rejetée... [Sourire]
Tof : Merci de m'avoir reçu et d'avoir parler de tous ces projets qui te tiennent à coeur. Cyndi doit me laisser, pressée par sa manager car elle doit se rendre à un cours de chant. Je réalise que Cyndi Lauper, n'est pas qu'une artiste, mais aussi forcément une femme hyper forte, hyper sportive, et une business woman avec des engagements multiples qui ne doivent pas laisser beaucoup de place au repos ... Prends-soin de toi Cyndi et rendez-vous à l'Olympia le 3 Juillet. Nous serons tous là pour te rendre l'amour que tu donnes si généreusement autour de toi !
Cyndi Lauper sera en concert à l'Olympia le 3 Juillet 2011 à 20h, 28 Boulevard des Capucines75009 Paris



AUDIO PLUS : Just Your Fool







25/03/2011 Themes Culture Interview TOF

Partager :
People  
Frédé­ric Mitter­rand est formel !

Migos réagit aux accusations d'homophobie !

Une demande en mariage d'un couple gay en plein concert d'Adele

Keegan Hirst, le rugbyman gay, a failli se suicider.

Boy George - Il soutient Macron car il le croit gay


Publicité






© copyright 1997/2017   CiteGAY.fr | CiteGAY.com   ® tous droits réservés