Rencontres GAYActualités LGBTCulture GayInterviewsPeopleSorties GayPrévention SantéShopping

Narcys : « J'ai décidé de faire de ma différence une force »


Glam jusqu'au bout des cils, Narcys nous annonce fièrement que la ''Nouvelle Génération'' de garçons est en marche. Il a rencontré CitéGay pour nous parler de son single énergique et fédérateur, et de ses projets d'album et de scène ...



Plein soleil sur le parc de la Villette, et pas mal de monde agglutiné aux terrasses du Café de la Musique. Je m'inquiète un peu car je ne vois personne qui correspond à la silhouette de sale gosse un peu tête à claque dont la photo figure sur la bio que j'ai reçu quelques jours plus tard, et dont le signalement est évocateur. Le rapport, signé Dana Scully, croyez-le ou non, fait état d'un individu à la bisexualité affichée, prétendu d'origine extra-terrestre, et qui semble avoir connu quelques incidents de parcours dès son entrée au collège. On est instamment invité à analyser le cas décrit, qui se verrait bien collaborer avec Brian Molko en Mai 2007, et en duo avec Mylène Farmer en 2010, rien que ça ! Finalement c'est une silhouette plutôt longiligne que je vois venir à ma rencontre vêtu d'un pull fin rose, sur un tee-shirt blanc, des cheveux courts noir corbeau en bataille et des yeux d'un vert très clair soigneusement soulignés d'un trait de crayon noir. Ben finalement il n'a pas l'air si méchant le Narcys ! Le nom ne vous dit peut-être pas grand-chose, pour le moment mais gageons que ça ne va pas durer et que vous aller tomber sous le charme de son hymne NG Nouvelle Génération. Une nouvelle génération de garçons dont il va me parler pas plus tard que . Maintenant !

Tof : Salut Narcys, comme pour le moment tu es peu connu du grand public, mais que ça ne va pas durer, peux-tu te presenter ?
Narcys :
Et bien écoute j'ai 23 ans, je suis né à côté de Bordeaux, d'une mère femme au foyer et d'un père militaire, ce qui m'a entraîner à voyager souvent à travers la France, en myenne tous les 3, 4 ans à peu près. J'ai ainsi Annecy, Orléans, Montpellier, les deux Sèvres, Clermont Ferrand, et même l'Allemagne !

Tof : En lisant ta biographie habilement conçue comme un rapport top-secret qu'aurait rédigé l'agent Scully, je me suis que j'allais rencontrer un véritable cas social, alors qu'en fait tu donnes l'impression d'être quelqu'un de plutôt timide, un peu enfant encore ...
Narcys :
C'est évident que dans ce que moi je veux être en tant qu'artiste il y a des paillettes et des strass. La bio que tu as reçue, c'est exactement la même idée : du strass envoyé à la gueule ! Fais-en ce que tu veux, moi je suis comme ça tout simplement [Sourire]. Mais je te rassure, c'est en fait une facette de ma personnalité que je n'arrive à vraiment exprimer qu'artistiquement, jamais autrement. J'assume aussi totalement le fait de ne pas vouloir grandir !






Tof : On se demande si le portrait qui y est fait est totalement conforme à la réalité. Tu n'hésites pas à te présenter comme un ex délinquant, avec à son actif du vol à l'étalage ou de la consommation de drogues. J'imagine qu'à un moment il y a eu une rupture qui s'est produite, où tu t'es senti différent ...
Narcys :
[Visage grave] En effet j'ai eu une enfance assez space, tout est vrai dans ma description ! Autour de moi, dans mon environnement scolaire, je ne retrouvais pas les valeurs qu'on m'a inculquées dans le cadre de mon éducation. En fait, je me suis toujours senti un peu à l'écart, différent. Et c'est au collège que j'ai eu le déclic, en réalisant que finalement une différence pouvait totalement être assumée et que pour s'épanouir on n'était pas obligé de rentrer dans les rangs. Du coup je m'en suis vraiment donné à cour joie et j'ai tout fait pour assumer ce qui était différent chez moi !
Ca c'est imposé quasiment comme une évidence. Avant j'étais le petit garçon bien sage, bien tranquille qui faisait tout ce qu'on lui disait. Le rejet que je subissais de la part des autres n'était pas vraiment de l'homophobie, car tu sais les gosses n'ont pas vraiment la notion de ce genre de choses. C'était plutôt par rapport à des petits détails, comme mon apparence frêle ou ma voix dont ils se moquaient car ils la jugeaient trop féminine.
Le déclic ne s'est pas non plus fait en un jour mais probablement en l'espace de quelques semaines, voire quelques mois. J'ai commencé alors à me faire des colorer et me couper les cheveux tout seul, et à écouter ma propre musique. Avant ça n'était même pas envisageable vu qu'on n'écoutait même pas de musique chez moi.

Tof : Ton look androgyne, ainsi que ton allure de garçon révolté, semblent directement influencés par des personnages tels que David Bowie par exemple ...
Narcys :
Mais en fait c'est totalement indépendant d'un quelconque mimétisme car comme je viens de te le dire, j'ai découvert la musique super tard, c'est-à-dire vers douze ans ! Pendant des années ma culture musicales s'est limitée aux vynils de mes parents, c'est à dire Nana Mouskouri, et les marches militaires ! A la télé c'était pareil : impossible de voir autre chose que des émissions de « vieux ». Là aussi je vivais dans un monde à part. Heureusement est arrivé l'avènement, quand j'ai reçu mon premier poste de radio : Tout simplement la révélation de ma vie ! Je restais scotché pendant des heures, juste à découvrir tout ce qui m'avait manqué jusqu'alors, avec Nirvana en tête, puis Bob Marley, et bien sûr Mylène Farmer. Je n'avais que le son à l'époque donc toute l'esthétique d'un personnage comme Bowie m'échappait totalement. Et c'est un peu plus tard en étant dj que j'ai commencé à creuser cette voie. Et bien voila tu sais maintenant que ce n'est pas à lui que je dois pas mes coupes de cheveu et mon maquillage, même s'il a dû certainement m'aider à approfondir le concept !






Tof : Ne m'en veux pas mais, toujours en découvrant ce fameux rapport , où tu annonces cash que tu seras en duo avec Mylène Farmer au stade de France en 2010, je me suis dit qu'il y avait forcément de la prétention et de l'arrogance chez toi ...
Narcys :
Mais non tu n'y es pas du tout ! C'était surtout fait pour attirer l'attention d'un point de vue "Rock and Roll" et le résultat est assez réussi d'ailleurs je trouve ! [Rires] En fait, c'est plus une fière affirmation de soi que de la prétention, et c'est d'ailleurs tout l'esprit glam ! C'est comme si j'avais voulu présenter ma bulle, mon univers, plein de couleurs et de strass, en annonçant : « Je suis comme je suis et donc tu me prends comme je suis »

Tof : Ouf me voila rassuré ! Mais dis-moi Narcys, comment définirais-tu le style de ta musique, et comment va-t-il évoluer ?
Narcys :
S'il fallait vraiment définir ma « couleur sonore » , je dirais que je fais de la « Power Pop ». J'ai découvert ce terme quand j'ai ouvert mon site myspace, alors même que j'avais du mal à mettre un nom sur mon style. Malgré tout sur le titre « NG Nouvelle génération », la démarche de départ est viscéralement une démarche rock, avec un réel besoin de vomir et de cracher ce que j'ai dans les tripes. Pour être plus précis je dirais que j'appartiens à une famille musicale plutôt Glam, Power-pop, et Rock. Quand il a fallu me « vendre » on a commencé à me définir comme un mélange entre Placebo et Mylène Farmer. Dans ce cas, « NG Nouvelle Génération » sonne plutôt Mylène Farmer, et les titres à venir oscilleront comme une aiguille qui bougerait entre les deux. Pour l'album, ce sera plus rock, avec pas mal de guitares électriques saturées, que pop, mais toujours glam, et toujours en gardant ce côté binaire dance floor [Rires] . Les thèmes abordés vont être à chaque fois plutôt viscéraux, cela concernera à chaque fois des choses que j'ai besoin d'évacuer...

Tof : Tu dois être fan de Damien Saez et de son côté révolté ...
Narcys :
J'aime beaucoup oui! En plus c'est un mec qui a assumé sa voix ! Moi j'ai fait abstraction de la mienne dans mon enfance pour les raisons dont on a parlé tout à l'heure. Mais au moment où j'ai décidé de chanter, j'ai aussi décidé de faire de ma différence une force, plutôt qu'une faiblesse. Comme par hasard je me suis pris d'affection pour tous ces artistes un peu androgynes, qui ont fait une force de leur voix justement . Saez en fait partie, mais il y a aussi Brian Molko, et même la chanteuse Dani !

Tof : Vas-tu te positionner comme un artiste uniquement réservé aux gay ?
Narcys :
Pas uniquement car je pense aborder des sujets qui s'adressent à tous. D'ailleurs tu trouves vraiment que « NG Nouvelle Génération » s'adresse avant tout aux gays ? A priori ce n'est pas complètement ce que j'ai voulu, il fallait que ça aille bien au-delà . Tu vois par exemple dans les paroles tu trouves : « On est là sans pudeur à s'avouer nos peurs et nos désirs, malgré nos goûts et nos couleurs on s'unit dans le plaisir ». Tu comprends que c'est un message qui dépasse les cases des sexualités. En ça n'est vraiment pas important car le trip de la chanson, c'est avant tout de dire que chaque être humain a ses désirs, et aspire au bonheur, qu'il soit physique ou intellectuel. Il faut aller au bout de ses désirs vers le plaisir, au delà de toutes les différences qui peuvent nous mettre des bâtons dans les roues.

Tof : En matière d'Homophobie, on se rend compte chaque jour davantage, que rien n'est gagné. Dans la vie ou sur ton site as-tu été confronté à ce problème ?
Narcys :
Oui mais ça a été très léger. Sur mon site, mon titre a été écouté 10 000 fois en deux mois, ce qui est considérable. Et j'ai reçu environ 150 mails, dont seulement deux messages de personnes qui n'avaient vraiment rien compris à ma démarche. Le premier me disait que ce que je fais est débile et qu'en me battant contre l'intolérance ou l'homophobie j'étais en retard de vingt ans. Et le second était un message à la con d'homophobe de base. Pour te donner une idée du niveau, il avait repéré que sur ma bio, qui est aussi en ligne, je précisais mon groupe sanguin A-. Du coup il n'a pas trouvé mieux que de me reprocher de me battre contre des moulins à vent plutôt que d'aller donner mon sang à une petite fille en passe de mourir de la leucémie. Je peux te dire que ces réflexions sont hallucinantes, mais on les voit encore partout. Par rapport à l'homosexualité, il y a des choses qui ont été faites certes, mais c'est loin d'être terminé, la bisexualité est, elle aussi rarement admise. On trouve couramment des homos qui dénigrent les bisexuel(le)s en affirmant que ça n'existe pas. Ils ont également la même réaction que celle que les hétéros ont pu avoir par rapport aux gays. Tu vois il y a quelques jours j'ai cherché à contacter des associations, et je suis tombé sur l'une d'entre elle, qui lutte pour les droits des bisexuel(le)s. Figure-toi qu'elle est à l'origine d'un manifeste de la bisexualité, dans lequel toutes les idées reçues sur la question sont contre-argumentées, notamment celle de dire « Attention protégez vos enfants ». Elle aborde même l'amalgame trop souvent fait entre homosexualité et pédophilie, en démontrant que dans la plupart des cas, les personnes impliquées étaient hétérosexuelles.






Tof : A quand le clip ?
Narcys :
On est en train de concevoir un clip avec une image qui bouge, révolutionnaire à sa manière, toujours lié aux nouvelles technologies, mais je ne peux pas en dire plus car on commence juste à le mettre en place. On espère le diffuser bientôt, dans un premier temps sur le net.

Tof : J'oubliais l'essentiel, peux-tu me dire comment est né Narcys ?
Narcys :
En fait tout a commencé à Toulouse après le bac. J'ai fait une formation dans le tourisme - animation. Au départ j'avais passé mon Bafa pour être instituteur, avoir une expérience avec les gamins. Comme je suis l'aîné de six frères et sours, j'estimais que j'avais les acquis, pour aller vers ce métier là. Et l'animation m'a tellement plue que j'ai voulu m'y professionnaliser. J'ai donc logiquement suivi le même genre de formation pour les adultes cette fois-ci . Ensuite je suis parti au Sénégal pour faire mes preuves sur le terrain, ce qui a confirmé mon choix. C'est vrai que c'est un milieu où la scène est super abordable. J'ai commencé entre autre à faire des comédies musicales en play-back. Hors-saison j'étais barman, animateur musical, et en saison je faisais de la mise en scène, des chorégraphies, ou de l'animation de soirées pour la discothèque du club. J'ai fait ma première saison avec ma formatrice, avec qui je suis devenu ami. Elle a continué à former des gens à Toulouse, et deux ans après elle m'a présenté Gaïa, une élève, qui faisait de la musique accompagnée de guitare, et j'ai tout de suite adoré sa voix rauque à la Dani, avec encore plus de sensualité. Je lui ai proposé de lui écrire des chansons, car c'est un peu mon jardin secret depuis que je suis tout petit. Il s'est trouvé que la première fois qu'on s'est donné rendez-vous pour travailler des morceaux, j'ai commencé à pousser la voix, et là ça a été comme une évidence ; il fallait que je chante, chose que je n'avais jamais fait pour quelqu'un d'autre jusqu'à présent, à part pour ma petite sour, qui a d'ailleurs pris la photo de la pochette du single. Ca a vraiment été une révélation. On a décidé de monter un duo nommé Arkan, sur Toulouse. On a commencé à démarcher les radios locales, avec un titre plutôt dans le style de Kyo, et qui à notre grande surprise, a été diffusé sur 30 radios locales en midi-pyrénées, c'est-à-dire pratiquement la totalité puisqu'il en existe 32 ! On a enchaîné sur les interviews assez rapidement, et on s'est dit : « Merde il y a quelque chose qui se passe » . Deux mois après on sortait notre deuxième titre, toujours complètement fait maison, avec le graveur, les auto-collants et tout et tout . Je me souviens qu'on consacrait même une partie de nos salaires pour faire de beaux packaging avec des cachets de cire ! [Rires] Parallèlement j'ai été engagé dans une troupe pour la première nuit gay à Toulouse où je jouais la diva du cinquième élément.../






.../ Ce n'était pas une drag queen mais un personnage plutôt asexué, qui surplombait la scène sur un énorme piédestal, vêtu d'une espèce de grande robe. Il y avait une première partie un peu mystique, où les autres membres de la troupe me regardaient un peu comme si j'étais une divinité. Et dans la deuxième partie, je me transformais un peu et on basculait dans une atmosphère où tout le monde se touchait, un peu plus obscure. C'était moitié mystique moitié, orgiaque. La soirée n'a pas réellement été un succès mais m'a prestation a été super bien accueillie et ça m'a conforté dans la voie que j'avais décidé d'emprunter. On a décidé ensuite de partir à la rencontre d'un premier producteur à Paris avec lequel on avait du mal à s'entendre. Petit à petit c'est devenu un peu tendu entre Gaïa et moi, on ne se reconnaissait plus dans ce qu'on voulait nous faire faire. Moi j'étais toujours taraudé par l'envie de faire quelque chose en solo. Alors que je démarchais un peu partout, je suis tombé sur une annonce sur le net qui disait « recherche chanteur look androgyne pour projet glam-rock ». Je leur ai écrit tout de suite en leur disant que je pensais que c'était moi qu'ils cherchaient. On s'est vus deux jours après et ça a tout simplement été une osmose phénoménale. On a ainsi constitué un trio avec Christine Roy, Christophe Emion et moi-même. Christine écrit les textes, Christophe compose la musique et moi je co-écris parfois, ou j'écris. Mais il faut dire que souvent Christine écrit mieux que ce que moi-même je pourrais écrire à mon sujet. NG Nouvelle Génération est ainsi le premier texte qu'ils m'ont présenté et je suis très vite passé derrière le micro. C'était vraiment moi . On a chacun un vécu un peu similaire, ce qui fait qu'on n'a même pas réellement besoin de se concerter pour décider des thèmes des chansons.
NG a été un véritable coup de coeur pour Maya Masseboeuf, à l'origine de la découverte de Daft Punk, et Karim Ech Choyaby chez Virgin France, avec qui nous avons signé...

Tof : Et pourquoi ce pseudo Narcys ?
Narcys :
Déjà pour la consonance antique car je suis un fana d'antiquité grecque et d'histoire en général. J'adore tous ce qui est mythologie, lié à l'imaginaire et pourtant si complètement associé à l'histoire des hommes. Narcisse était donc un jeune homme qui n'était pas sensible à l'amour et qui repoussait les avances, aussi bien des hommes que des femmes. Il était complètement indifférent à la nymphe Echo, complètement amoureuse de lui. Prise à parti par un mec qui était amoureux de lui, mais ne supportait plus d'être repoussé, la déesse de la justice, avait décidé de le condamner à tomber amoureux de son reflet, et à en périr. Et quand il se vit dans l'eau d'une fontaine il devint fou car en fait il n'avait même pas conscience du fait que l'homme qu'il voyait était lui. Ce moment est très poignant, car bien au-delà de l'idée de narcissisme qui décrit quelqu'un qui n'aime que soi, c'est tout le trip de tomber amoureux d'un alter ego qui est décrit, vraiment violent car à chaque fois qu'il essayait d'embrasser le mec qu'il voyait, et à chaque fois que ses lèvres touchaient l'eau, le reflet se brouillait. Du coup il n'en pouvait plus au point de s'arracher les cheveux ou de se scarifier, jusqu'à en mourir. Et les fleurs qui ont ensuite poussé à la place de son corps ont été baptisées Narcisses. Les fleurs qui ont poussé à la place de son corps étaient les narcisses d'ailleurs. J'ai voulu aussi faire le parallèle entre le reflet que Narcisse a vu dans la fontaine avec le reflet que je vais pouvoir voir moi dans le public qui va m'écouter ou venir me voir sur scène, et sans lequel l'artiste n'est rien. Le seul rapport au narcissisme est en fait plutôt lié au glam et de l'univers paillettes qu'il représente et auquel je tiens ...

Tof : Parle-moi de tes projets... La scène en fait partie ?
Narcys :
Oui ce n'est pas pour maintenant mais on est en train de mettre ça en place.
Pour l'instant on s'occupe surtout de faire connaître « NG Nouvelle Génération », qui peut désormais être téléchargé légalement sur la plupart des plateformes prévues à cet effet, et bientôt l'album bien sûr !

Warning ! La totale prise de possession des ondes par Narcys est imminente, soyez prévenus. NG Nouvelle Génération est un avant-goût de ce qui annonce un album qu'il ne faudra pas manquer à sa sortie. En attendant Supermans sous kryptonite que vous êtes, ruez-vous, tout comme nous sur le net pour télécharger le titre avec force, vigueur et conviction !

Pour lire la chronique d' NG Nouvelle Génération et télécharger légalement le titre, c'est par ICI que ça se passe !

Visite aussi le site myspace de Narcys, qui contient un extrait de « NG Nouvelle Génération », ainsi que la reprise du groupe Kiss « I Was made 4 Lovin'U »

ATTENTION ! Si tu es inscrit(e) à CitéGay, surveille tes [email protected] !
Tu auras très prochainement la possibilité de gagner des cadeaux Narcys ...




28/07/2006 Themes Culture Interview TOF

Partager :
People  
Frédé­ric Mitter­rand est formel !

Migos réagit aux accusations d'homophobie !

Une demande en mariage d'un couple gay en plein concert d'Adele

Keegan Hirst, le rugbyman gay, a failli se suicider.

Boy George - Il soutient Macron car il le croit gay


Publicité






© copyright 1997/2017   CiteGAY.fr | CiteGAY.com   ® tous droits réservés