Rencontres GAYActualités LGBTCulture GayInterviewsPeopleSorties GayPrévention SantéShopping

François Sagat, la star montante du circuit X gay


Chouchou de CitéGAY, parrain de notre boutique GayDiscount, François répond à nos questions...



Actuellement entre San Francisco, pour le tournage de nouveaux films, et Los Angeles, pour la promotion de ceux tournés, François Sagat, acteur montant de la scène gay, répond à nos questions en toute simplicité et franchise.

De son arrivée dans le circuit gay à son actualité et ses projets, François n'hésite ni à dévoiler sa personnalité ni à montrer sa lucidité sur l'industrie du X. Un grand merci aussi de nous avoir fourni des photographies de son album privé pour illustrer cette interview.

CitéGAY : Comment es-tu arrivé dans l'industrie du X ?

François SAGAT : J'ai commencé à bosser pour Citebeur, pour Stéphane Schibick...un de ses collaborateurs m'a découvert sur le net (en photo sur un site de rencontre), je savais que d'accepter de travailler pour Citebeur était une bonne décision; quoiqu'en disent certains. Citebeur est une boite de production très contemporaine mais aussi très amenée à la polémique...je crois que beaucoup de "trous de cul" se permettent de trouver des arguments faciles et des jugements fondés sur une esthétique dégradante des jeunes de banlieues (en particulier des arabes), je trouve cette conclusion navrante. Si je bosse pour Citebeur c'est que j'en suis fier et les films de Stéphane sont tout simplement efficaces. Citebeur et moi n'avons pas dit notre dernier mot, malgré l'arrêt actuel de notre collaboration, du fait de mon contrat d'exclusivité aux USA.

Tu es passé du X semi-pro à un contrat d'exclusivité avec Raging Stallion, major américaine du circuit. Comment s'est passé ce parcours fulgurant pour un petit frenchy ?

Je tiens à préciser que Raging Stallion reste une boite de production en plein essor, débordante de créativité et importante mais pas au même stade que des leaders (en perte de vitesse ou pas...) comme Falcon, Colt, Titan ou HotHouse... qui restent des piliers. C'est un parcours finalement naturel avec un peu de recul...mais en rien impressionnant j'ai appris que Chris Ward m'avait plus ou moins déjà remarqué dans certains magazines français, et par Citebeur...Taurus, l'acteur Français n'a fait qu'appuyer le fait qu'il fallait que je prenne l'avion pour San Francisco pour aller à leur rencontre .Je suis juste étonné de la rapidité des choses. Un contrat d'exclusivité vous met en valeur mais ne comporte pas que des avantages (et on ne gagne pas tant d'argent que ça), on peut bien gérer sa carrière de plusieurs manières, et j'ai plusieurs versions de gens autour de moi plus ou moins malveillants me faisant un bourrage de crâne pas possible sur quelles décisions prendre...je ne fais qu'entendre ce qu'on me dit mais ça s'arrête là...je préfère avancer seul pour l'instant, et sans pseudo agent mal attentionné.

Quel est ton meilleur souvenir de tournage ? Le pire ?

Je n'ai pas de meilleur souvenir de tournage du tout. Avec toute franchise je n'ai pas encore trouvé le partenaire idéal (la majorité des acteurs sont des meufs dans des corps de brute, ça me fait très vite débander, ça manque de naturel tout ça); mon premier tournage dans Arabesque était une réussite, le résultat était satisfaisant mais j'en suis pas dingue car mon partenaire fait une tête de moins que moi. Dernièrement j'ai eu une scène d'actif où je me suis senti très à l'aise, j'étais satisfait de ma performance.

Mon pire souvenir de tournage reste celui d'une scène pour Raging Stallion en octobre 2005 avec un partenaire pas du tout à mon goût, et absolument pas concerné par le fait que je souffrais ce jour là (j'ai failli le frapper, une vraie gueule de con et une attitude pourrie).


Alors que tu partages ton temps entre Paris et Los Angeles, quelle est ton actualité de chaque côté de l'Atlantique ?

Je suis principalement logé à San Francisco (à 1h d'avion de L.A.), L.A. est l'endroit ou la majeur partie de mes apparitions pour les promotions se déroule (séances de dédicaces, interviews, premières, événements...etc). Je me suis aperçu que j'étais assez connu à Paris - en tant que personnage étrange (ayant travaillé au Raid Bar dans le Marais) - et dans le reste de la France mais qu'il en était de même, voir plus, dans l'industrie du porno aux Etat-Unis; surtout quand j'ai su que j'avais deux nominations aux Gayvn Awards à L.A. (meilleure Sex Scene et meilleur "newcomer"). La cérémonie avait lieu le 9 mars dernier...Chichi Larue a été très positivement démonstrative à mon égard et beaucoup d'acteurs et de producteurs (Falcon,Titan) sont venus me féliciter de mon travail...j'ai compris que j'existais dans l'industrie du porno US. Je travaille beaucoup plus en quelques mois sur le territoire américain qu'en 1 an en France. En France, il n'y a pas de "milieu du porno gay", ça n'existe pas; là bas c'est comme dans le monde de la mode ou du sport, ce sont des grandes familles qui se lèchent le cul et qui se tirent dans les pattes.

En bref, je me sens très "montré du doigt" à Paris, pas vraiment respecté, une partie des pédés sont impardonnables, jaloux et frustrés; mais c'était prévisible... Alors qu'aux Etats Unis je me sens reconnu et considéré à travers mon travail, et la communication est plus simple, ils n'ont pas d'a priori sur l'activité d'acteur porno, c'est un réel business.



Les mots pour te décrire physiquement sont souvent «Gueule de tueur et sourire d'Ange». Et concernant ta personnalité, comment pourrais-tu te décrire ?

Je me décrirais comme "Freaks", j'ai un physique trop spécial de par mon tatouage crânien qui fait beaucoup parler. Un ami m'a envoyé l'adresse Internet d'un blog français crée par un gay de ma génération à mon sujet : j'ai lu des choses atroces à mon sujet...que je n'étais qu'une dinde lyophilisée gonflée aux hormones,que j'étais immonde,pas crédible,que ce tatouage était la chose la plus ridicule qui soit,et que je vieillirai très mal (beaucoup d'autres choses insultantes...). Ces critiques m'ont fait marrer et je conçois que je ne peux pas plaire au plus grand nombre(alors pourquoi ça marche pour moi en ce moment?). J'ai sûrement un physique en harmonie avec ma personnalité, je pense être identifiable, et point de repère pour certains car je ne suis objectivement pas beau donc plus accessible.

Je sais que je passe pour un sale connard arrogant car je tire souvent la gueule et que je ne regarde personne, mais je n'ai pas l'intention de changer, c'est comme ça je ne vais pas modifier mon expression pour faire plaisir. Je ne fais pas du cul dans le but d'être sympa avec tout le monde et d'être un mec qui écarte les jambes et baisse son pantalon n'importe quand. Je peux avoir mes sales moments comme tout le monde et en rembarrer certains.


As-tu déjà pensé à l'après cinéma ? Une idée ?

Je songe avec toute modestie au vrai cinéma, il viendra (j'en doute fortement) vers moi mais je ne viendrais jamais vers lui...si c'est pour me proposer le rôle d'un gay à tout prix...je préfère en rester là. Mais faut pas rêver, tout le monde (surtout de nos jours) a besoin de reconnaissance, mais quelle valeur ça a? La StarAcademy me fait gerber...j'avoue déjà avoir passé un casting pour le loft2...j'ai vraiment honte en y repensant, c'est une démarche qui ne me ressemblait pas et que je n'assume pas.

Loana,en France,fait partie des personnes(c'est la seule)qui ont réussi à surpasser ce système de foutues pseudo stars préfabriquée et vides, elle reste fascinante de par ce qu'elle dégage, qu'elle l'ai calculé ou pas (qu'elle soit à mon goût ou pas, je la respecte).Je considère que faire du porno comme j'essaie de le faire et finalement une chose beaucoup plus consistante, c'est une esthétique comme une autre...c'est aussi un boulot d'images,ça peut être très bien fait avec des gens créatifs et pointilleux. Je ne prévois rien pour l'avenir, je n'en sais rien...


Côté vie privée et pour laisser un peu d'espoir à tout le monde, de la place pour un amoureux ?

De la place pour un amoureux, y'en aura toujours...je suis déjà amoureux mais célibataire. Je suis amoureux de mon frère mais je le laisse faire sa vie. (je n'ai pas de frère mais il se reconnaîtra).

Un espoir de te croiser sur CitéGAY? Le meilleur moyen de t'aborder? La chose à ne pas faire?

Je traîne de temps en temps sur Citegay, de manière très irrégulière, surtout quand je suis aux Usa, juste pour prendre la température. De retour à Paris je ne suis plus vraiment accroc aux sites de rencontres comme avant, y'a peu de chances de m'y croiser...voire "nulles".
Le meilleur moyen de m'aborder...me poser toutes les questions, peu importe, mais ne jamais me proposer direct un plan cul ou me demander si c'est un tatouage que j'ai sur le crâne...je ne répondrai pas. Je dialogue peu maintenant je regarde qui est la, et je me barre...et j'ai même trouvé un moyen de ne pas répondre du tout, aux gros lourds, sans avoir à cliquer sur "ne pas répondre"ou "zapper"!!!


Pour finir un petit questionnaire pour mieux te connaître :

Tes mensurations ? 1m75 78 kilos
Ton age ? Signe astro ? 26ans et Gemeaux
Tes endroits préférés ? Les Jardins, les Hypermarchés, les magasins de Sport, les Cinemas , Hollywood, les Rues de Paris , c'est vaste... Le Louvres, et ma salle de sport à Place d'Italie.
Tes principales qualités ? TShirt&Baskets, Second Degres, Généreux, Good Kisser, et mon Cul.
Tes principaux défauts ? Gentil ; Toujours envie d'être plus musclé et de ressembler à un taureau Stéroïdé comme mes collègues.
Tes temps libres ? J'en ai peu : dessiner, dormir car je dors peu, voir mes potes et rigoler comme des porcs, regarder des conneries à la télé, écrire mon journal et surtout aller à la muscu...et j'essaie d'avoir une vie sexuelle mais en vain!!!
Tes dernières vacances ? En ce moment, je suis aux USA, c'est du boulot mais aussi des Vacances.
Ton acteur X préféré ? Incontestablement c'est Dred Scott, d'une beauté incroyable et excellent performer, et Erik Rhodes jeune acteur exclusif Star de Falcon actuellement que j'ai eu la chance de rencontrer et qui m'a rendu dingue. J'aime aussi Dick Wolf qui s'est retiré du X gay...
Ton amoureux idéal ? Dred Scott, Erik Rhodes, Dick Wolf, Britney Spears et F..

Ne cherchez pas les garçons, son profil est 100% compatible avec le mien, enfin tout le monde a le droit de rêver !

Filmographie :

- «Wesh Cousin 5. Relax Man» chez Citébeur.
- «Wesh Cousin 6. Cho Bouillants» chez Citébeur.
- «Wesh Cousin 7. C'est d'la balle» chez Citébeur.
- «Matos de blackoss» Chez Univers Black/Citébeur.
- «Pompiers mis à nus 1» chez Diapopic.
- «Pompiers mis à nus 2» chez Diapopic.
- «Hard as wood» chez Raging Stallion.
- «Hole sweat hole» chez Raging Stallion.
- «Arabesque» chez Raging Stallion.
- «Manifesto» chez Raging Stallion.

Pour retrouver les films de François Sagat en DVD, rendez-vous sur notre nouvelle boutique en ligne dont François a accepté d'être le parrain : www.GayDiscount.com





29/03/2006 Themes Culture Interview G.L. / Photographies : Tous droits réservés François Sagat

Partager :
People  
Frédé­ric Mitter­rand est formel !

Migos réagit aux accusations d'homophobie !

Une demande en mariage d'un couple gay en plein concert d'Adele

Keegan Hirst, le rugbyman gay, a failli se suicider.

Boy George - Il soutient Macron car il le croit gay


Publicité






© copyright 1997/2017   CiteGAY.fr | CiteGAY.com   ® tous droits réservés