Rencontres GAYActualités LGBTCulture GayInterviewsPeopleSorties GayPrévention SantéShopping

Mélissa Mars : N'oubliez pas de venir masqués pour Halloween !


Mélissa Mars, chanteuse femme-enfant atypique et espiègle, sera à la prochaine soirée Glam As You de l'Elysée Montmartre . Elle a reçu CitéGay pour une interview exclusive .



Alors que l'Astre Comédie exerçait une forte attraction sur Mélissa depuis l'enfance, la jeune fille a finalement atterri sur la planète Chanson. Le décor : Un café un peu bruyant, une table ronde dans un coin, une banquette moelleuse dans les tons pourpres. La rencontre (du troisième type of course) entre un gai trentenaire un peu maladroit, et une jolie martienne venue de Marseille. Mélissa, malices d'ici-bas, sourit, fausse ingénue. Elle me raconte la naissance de Mars, que nous avons plébiscitée pour la prochaine soirée Glam As You . Et si l'Univers était un grand livre d'images ?



Tof : Salut Melissa, peux-tu me dire comment tu es arrivée à la chanson ?
Melissa Mars : En fait, j'étais plutôt comédienne. On m'a vue notamment aux côtés de Jacques Villeret dans Aller Simple, et la série Garonne. Je ne m'imaginais pas devenir chanteuse, étant donné que je ne supporte pas ma voix parlée. Aujourd'hui je l'aime un peu quand je chante .

Tof : Comment s'est passée ta rencontre avec François Bernheim, le découvreur de Patricia Kaas ?
Melissa Mars : Je dînais avec André Téchiné et mon agent, et nous discutions d'un projet de film. Mais c'était une conversation peu réjouissante. François Bernheim est arrivé vers minuit. Il s'est adressé à moi et m'a directement demandé si je chantais, sans même me dire bonjour. J'ai trouvé ça un peu agressif et lui répondu un truc du style « je ne sais pas » avant de partir avec mon agent car la soirée n'était décidément pas positive.

Tof : Vous avez rapidement travaillé l'album Et Alors ! ?
Melissa Mars : Non pas tout de suite, il a fallu du temps . François a insisté pour me revoir, ce que j'ai accepté, dans le but de le décourager car je ne voyais vraiment pas ce que je pouvais faire dans la chanson. Je lui ai chanté La Javanaise sans grande conviction mais ça lui a plu.

Tof : Comment Pierre Palmade a-t-il entendu parler de toi ?
Melissa Mars : En fait il n'a pas écrit Pleurer en silence en pensant à moi car il ne me connaissait pas. Il a envoyé son texte à François pour savoir ce que celui-ci en pensait. Je me trouvais dans un bureau voisin quand le Fax est arrivé. J'ai tout de suite craqué sur cette chanson et je me la suis appropriée .

Tof : Tu entretiens un rapport très fort avec ta mère, qui a écrit certains textes de l'album. Elle n'a jamais eu de réticences lorsque tu as voulu te lancer dans ce style de carrière ?
Melissa Mars : Depuis toute petite, c'est apparu comme une évidence. Dans mes jeux d'enfants j'étais déjà comédienne. Ce n'était donc pas un caprice. J'ai été élevée de façon très libre, sans contraintes, c'est-à-dire que j'ai pu faire ce que je voulais, avec parfois des déceptions à la clé.

Tof : Et Alors ! est assez mélancolique. Es-tu comme ça dans la vie ?
Melissa Mars : Moi, je trouve que l'album a une part de tristesse et de noirceur mais il y a vraiment aussi d'autres couleurs avec des chansons très ensoleillées et pleines d'espoir, comme par exemple Quelqu'un. C'est vraiment l'image de ce que je suis mais je n'ai pas l'impression qu'il ne soit que mélancolique.

Tof : Tu chantes des textes graves sur des rythmes enjoués et ludiques, un peu comme les Rita Mitsouko . Pourquoi ce choix ?
Melissa Mars : C'est une volonté ! Papa M'aime Pas est déjà une phrase déjà assez forte. Si en plus on tombe dans le glauque ça devient moins intéressant. Le fait de le dire sur un ton léger et enfantin, cela devient diabolique et en plus cela permet de prendre certaines distances avec la gravité des paroles. L'idée c'est vraiment de s'amuser des choses qui nous font souffrir.



Tof : Est-ce que l'album a eu une fonction thérapeutique ?
Melissa Mars : Mon but était vraiment de raconter des histoires comme on fait un film. Si certains messages ne sont pas faciles à dire ils sont en tout cas plus faciles à chanter. Finalement la musique emprisonne le mal. On s'en débarrasse !
Le mot Thérapie me dérange un peu par son côté un peu trop médical . Je préfère parler d'exutoire .

Tof : La comparaison avec Mylène Farmer t'agace-t-elle toujours ?
Melissa Mars : Ca ne m'a jamais agacé. C'est une super comparaison. C'est surtout le fait d'être systématiquement rattachée à quelque chose qui existe, qui me dérange.

Tof : Tu n'as pas peur que cette étiquette ne te quitte plus ?
Melissa Mars : Non car les gens qui ont écouté l'album dans son intégralité ne pensent pas à d'autres artistes. Ils découvrent un univers. On me rattache à Mylène à cause de Maman a tort, mais franchement il n'y aucun lien . Quel rapport entre le trouble d'une jeune fille pour une infirmière et l'absence du père ? C'est l'atmosphère peut-être .

Tof : Sinon, qu'est ce que tu écoutes en ce moment ?
Melissa Mars : Je viens de découvrir GoldFrap que j'adore . La trip - hop et certaines musiques de film comme Microcosmos. En fait j'aime beaucoup les musiques qui font voyager, ce que j'essaie aussi de faire à travers mon travail. On peut d'ailleurs découvrir l'album de la même façon qu'un livre. C'est l'auditeur qui se fait ensuite son film.

Tof : Tu es l'invitée de la Glam As You du 31 Octobre. J'imagine que tu as prévu quelque chose de spécial pour Halloween . ?
Melissa Mars Et bien dans le clip de Et Alors ! la plupart des gens sont masqués, ça colle déjà bien à la soirée . Et puis mon univers correspond bien à l'esprit d'Halloween . Et puis dès que j'ai l'occasion de chanter, j'adore ! Pour le reste . Surprise !!!

Tof : Pourquoi tu as du succès auprès des gays ?
Melissa MarsQuestion directe ! -Rires- En tout cas ça me fait très plaisir et j'en suis super contente. Les icônes gays sont souvent des artistes que j'apprécie beaucoup donc ça me va. Peut-être que c'est le thème du père absent, le côté « battant malgré les problèmes » de Papa m'aime pas, qui y est pour beaucoup aussi.
Je n'aime pas l'idée de communauté, ce n'est pas parce qu'on est gay qu'on va aimer certaines choses et que ce sera valable pour tous les gays. Heureusement que vous n'êtes pas tous pareils !

Tof : On le voit dans la pub et en général, la tendance est à la régression et à l'infantilisation de la population. Que faut-il y voir d'après toi?
Melissa Mars Et bien malheureusement c'est quelque chose qui se retrouve dans les sociétés occidentales en crise. Les gens ressentent de plus en plus le besoin de s'évader à travers tout ce qui se rattache au monde de l'adolescence et des enfants en général. Ca se retrouve aussi dans toutes ces nouvelles émissions de télé-réalité. Et puis je trouve que l'âge est une manière supplémentaire de « caser » les gens, c'est pour cela que je préfère rester dans le vague. Officiellement j'ai entre 15 et 25 ans !

Tof : Papa m'aime pas et Et Alors ! ont été remixés pour les clubs. Cela tranche avec l'aspect intimiste de l'album .
Melissa Mars Pour moi une chanson est comme une poupée qu'on peut habiller de différentes façons. J'adore donc les redécouvrir en remix .

Tof : Merci Melissa, je crois que tu prépares déjà de nouveaux titres pour le nouvel album .
Melissa Mars : Certainement ! Et ne t'inquiète pas si je t'ai regardé quelques fois comme un extra-terrestre, ma planète en est pleine ! Je vous donne rendez-vous à la soirée Glam As You du 31 Octobre à l'Elysée Montmartre. N'oubliez pas de venir masqués pour Halloween !

Le phénomène Mars n'est pas qu'un simple météorite. Il fait déjà partie de notre firmament. Bonne chance pour la suite ! Nous serons nombreux à venir t'applaudir !!!




L'album Et Alors ! de Mélissa Mars, est en vente dans notre boutique

Visitez le site de Mélissa Mars

Et venez l'applaudir à la soirée Glam As You
le 31 Octobre 2003 à partir de 0h00
72 Bld Rochechouart, Paris 18ème, M° Anvers
Infos sur le site Glam As You



24/10/2003 Themes Culture Interview Tof

Partager :
People  
Frédé­ric Mitter­rand est formel !

Migos réagit aux accusations d'homophobie !

Une demande en mariage d'un couple gay en plein concert d'Adele

Keegan Hirst, le rugbyman gay, a failli se suicider.

Boy George - Il soutient Macron car il le croit gay


Publicité






© copyright 1997/2017   CiteGAY.fr | CiteGAY.com   ® tous droits réservés