Rencontres GAYActualités LGBTCulture GayInterviewsPeopleSorties GayPrévention SantéShopping

Mireille Mathieu à CitéGay : ''la solitude, c'est terrible''


Un nouvel album, l'Olympia pendant une semaine et une grande tournée



A l'étranger, elle est adulée comme ambassadrice de la grande chanson française et légataire artistique de Piaf et Maurice Chevalier. En France, la télévision et la radio la boudent.

Après Nana Mouskouri et Sheila qui s'offrent une nouvelle fois l'Olympia, Mireille Mathieu fait son grand retour cet automne aprsè avoir délaissé la France. Un tout nouvel album, "De tes mains", produit par Mick Lanaro, vient de sortir.

La Demoiselle d'Avignon retrouvera aussi l'Olympia du 19 au 24 novembre avant d'entamer une grande tournée "dans son cher pays", la première après seize ans d'absence.

Gérard Presgurvic (Notre-Dame-de-Paris), Daniel Lavoie, Patrice Guirao, Caroline Cabat, Mathieu Walmur et Thierry Geoffroy, parolier de Céline Dion et Hélène Ségara, lui ont écrit nouvelles chansons. Tinté d'une nostalgie à fleur de peau sur les amours contrariés et les douleurs de la vie, "De tes mains" ne bouleverse en rien le répertoire classique de Mireille Mathieu mais l'apport d'auteurs neufs marque un vrai renouvellement, servi par des orchestrations plus modernes.

Clin d'oeil à ses débuts, Francis Lai qui lui a composé l'un de ses premiers grands succès "C'est ton nom", avant "Une histoire d'amour", signe deux nouveaux titres. Premier extrait de ce nouvel album, "Aujourd'hui, je reviens", chanson écrite et composée par Mathieu Walmur et Thierry
Geoffroy, donne le coup d'envoi de retrouvailles avec le public français qu'elle attendait depuis longtemps.

Après l'Olympia, Mireille Mathieu donnera le 26 novembre à Bruxelles le coup d'envoi d'une grande tournée à travers la Belgique, la Suisse et surtout la France avec le 14 décembre une escale à Avignon, sa ville natale. Christian Lacroix, autre enfant chéri de la Provence, signe ses tenues de scène.

Chaque soir, selon un rituel de toujours, les photos de son père et de Johnny Stark l'accompagneront jusqu'aux derniers instants avant le lever de rideau. Son mentor disparu qui l'a faite star, ne sera jamais remplacé. Son souvenir est de tous les instants, ses conseils aussi, suivis à la lettre.

"N'oublie pas que tu es une débutante. Mets-toi dans la tete, une fois pour toutes, que je vais te faire travailler comme un forçat, que je ne te passerai rien, que je serai sans pitié. Si tu veux m'écouter, je ferai de toi quelqu'un de très bien, de très grand, une véritable vedette" lui avait-il fait jurer en démarrant leur complicité désormais légendaire pour une carrière digne d'un conte de fée.

A l'occasion d'une émission spéciale, Michel Drucker reviendra le 10 novembre sur France 2 sur ce parcours hors du commun qui a fait de la Demoiselle d'Avignion l'indéniable ambassadrice de la France à l'étranger et l'artiste de variétés françaises la plus récompensée en disques d'or et de platines hors de l'hexagone. Fin octobre, Mireille Mathieu sera aussi l'invitée d'honneur de Star-Academy sur TF1, "télé-crochet" moderne qui lui rappelera ses débuts.

Ainée d'une famille très modeste de quatorze enfants qu'elle a élevés avec sa mère Marcelle, 80 ans, toujours de tous les concerts, Mireille Mathieu est sortie de l'anonymat en remportant un concours de
chant à la radio. Le 21 septembre 1965, la demoiselle d'Avignon apparait pour la première fois à la télévision dans "Télé Dimanche".

La machine est lancée. Son "histoire d'amour" avec le public ne se démentira plus. Les plus grands auteurs et compositeurs (Eddy Marnay, Pierre Delanoe, Claude Lemesle ou Jacques Revaux) composent des succès éternels pour cette voix aux capacités si particulières qui rappellent tant son idole de toujours, "la Mome Piaf".

37 ans et 122 millions de disques plus tard, enregistrés en plus de vingt langues, Mireille Mathieu continue de parcourir le monde. En avril dernier, 15.000 Moscovites lui ont fait un triomphe deux soirs de suite sur la scène du théatre du Kremlin. La recette "Stark" ? s'adapter aux répertoires de chaque pays, dans la langue nationale pour quelques titres, avant d'etre "la voix de la France".

Le 24 avril 1989 reste, dit-elle, "le jour le plus triste de sa vie", avec celui de la mort de son père : Johnny Stark disparait, la laissant une deuxième fois orpheline. Depuis, avec la tendre complicité de sa soeur Matite qui veille sur tout, et une discipline de fer qu'elle s'impose "pour son public", Mireille Mathieu gère seule sa carrière. "Mon travail et mon Dieu" est sa devise.

La Demoiselle d'Avignon répond aux questions de Citégay

Citégay : Pourquoi une si longue absence ?

Mireille Mathieu : "Je n'ai jamais arreté de chanter. J'ai la chance extraordinaire que l'on me demande à l'étranger. J'ai chanté partout, comme depuis mes débuts. La France m'a manqué. Je ne l'ai jamais oublié. Je reviens pour retrouver le public qui m'est le plus cher, celui de mon pays. J'ai dans mes bagages un très bel album que j'ai reçu en cadeau et je veux le partager.

Cet album est très nostalgique, presque triste. Il vous ressemble ?

- J'ai toujours chanté l'amour, la tristesse face aux ruptures, la nostalgie. Oui, cela me ressemble. La solitude, c'est terrible. L'amour est éternel. C'est le plus important dans la vie. Le public m'en donne
tellement.

Vous ne changez pas. C'est une stratégie ?

- Je respecte mon public. J'ai un style que j'aime et qui me ressemble. Je ne me vois pas me mettre à la musique techno. Je veux défendre la grande chanson française. C'est ma marque de fabrique et c'est ce que je fais le mieux. Je chante la chanson française traditionnelle que le monde nous
envie. Pour ce nouvel album, Mick Lanaro a choisi les auteurs et compositeurs. Je n'ai appris leur nom qu'en studio. Toutes ces chansons qui me ressemblent tant, sont de magnifiques cadeaux.



28/10/2002 Themes Culture Interview F.H.

Partager :
People  
Frédé­ric Mitter­rand est formel !

Migos réagit aux accusations d'homophobie !

Une demande en mariage d'un couple gay en plein concert d'Adele

Keegan Hirst, le rugbyman gay, a failli se suicider.

Boy George - Il soutient Macron car il le croit gay


Publicité






© copyright 1997/2017   CiteGAY.fr | CiteGAY.com   ® tous droits réservés