Rencontres GAYActualités LGBTCulture GayInterviewsPeopleSorties GayPrévention SantéShopping

Gros plan sur Luminium





Luminium, est le créateur de flyers sans équivalent sur le marché actuel, qu'il décline en tableaux lumineux extra-plats, visibles en ce moment à l'espace MAD, 3, Rue Française . Rencontre avec l'artiste ...

Tof : Salut Luminium . J'imagine que tu as fait des études artistiques ... Peux-tu me dire quel est ton cursus ?
Luminium : En fait, j'ai toujours eu une fibre artistique. Au départ, elle s'est manifestée dans le domaine de la composition de textes, pour des chansons par exemple . J'ai d'ailleurs travaillé sur trois concept-albums, avec déjà des textes très travaillés, très avant-gardistes pour l'époque, qui n'ont pas vu le jour, faute d'avoir trouvé un producteur .
Après cette période qui m'a pris beaucoup d'énergie, j'ai décidé d'arrêter toute création . J'ai ensuite suivi une formation de maquettiste . Un ami m'a ensuite demandé de lui faire un flyer . Et ça a été pour moi un nouveau point de départ . De gros organisateurs techno-transe ont fait appel à moi, on m'a présenté Tony Gomez, qui venait de reprendre l'Etoile, et qui m'a présenté au directeur du Banana Café . J'ai alors réalisé pas mal de flyers pour différents milieux : Club, Transe, VIP branchés, Gay et aussi étudiants .


Tof : Qu'est-ce qui différencie tes flyers de ce qu'on peut trouver habituellement sur le marché ?
Luminium : Le flyer m'a toujours fait vibrer, et j'en ai moi-même été collectionneur ... Dès le départ j'ai voulu développer un concept un peu différent de ce qui se passe sur le marché. C'est-à-dire que mes flyers ne sont pas graphiques, mais je les conçois comme des véritables ouvres artistiques . Ce sont vraiment des pièces très travaillées, tant au niveau des techniques d'impression que dans la recherche des couleurs . Le travail sur l'écriture des textes qui les accompagnent, est également très important . Dans 80 % de mes créations, j'associe un poème . D'une certaine manière on peut dire que j'ai transposé le côté artistique que j'avais développé au niveau de l'écriture de chansons .

Tof : Parle-moi de ta passion pour les mots ...
Luminium : Mes créations sont dans 80 % des cas accompagnées de poèmes .
Ceux-ci peuvent être en rapport avec la soirée : dans ce cas, je m'arrange pour qu'ils soient bien visibles . En général ce sont quatre phrases, qui comportent chacune un mot en exergue, ce qui permet une double-lecture intéressante ...
Il peut s'agir aussi de messages spirituels personnels, souvent dissimulés dans le flyer, à travers des encres thermiques (visible à la chaleur de la main ou d'une flamme), à l'encre phospho (seulement visible dans le noir), ou même à l'envers.
En fait, ça fait longtemps que la force des mots me fascine, et je me suis efforcé de l'utiliser de manière originale . Par exemple, je me suis aperçu qu'une phrase grammaticalement incorrecte, peut avoir un vrai potentiel et émouvoir celui qui la lit, malgré le fait que théoriquement elle ne veuille rien dire . Je peux fusionner deux mots ensemble, ou en décomposer un pour lui donner un sens nouveau, conceptuel et poétique . Je fais cela depuis très longtemps, et je remarque que ça se fait maintenant assez fréquemment dans la pub ...

Tof : A quel moment intervient le texte, dans ton processus de création ?
Luminium : Quand je crée un flyer, le texte vient plutôt s'ajouter à l'image, en fonction du thème de la soirée .
C'est vrai que le nom Luminium est maintenant associé à quelque chose d'artistique et de poétique . Une image très travaillée, avec une découpe sophistiquée et un travail de vernis sélectif, incluant un poème . Les gens qui font appel à moi, recherchent avant tout cette spécificité .

Tof : Tes créations sont assez connues chez les gay ...
Luminium : Oui, peut-être simplement parce qu'ils sortent plus facilement . Car en fait, si on fait le compte, je n'ai travaillé que pour le Banana ainsi que pour une soirée de l'Open . Il y a eu des flyers assez différents de ce qui se passait sur le marché. Et le fait est la presse Homo m'a consacré beaucoup d'articles, ce qui fait qu'on a l'impression que j'ai beaucoup travaillé pour le milieu . Bon, c'est vrai que le côté érotique de mon Esthétique, peut peut-être plaire davantage aux gay .

Tof : Peut-on faire un rapprochement de ton travail avec celui de Pierre et Gilles ?
Luminium : L'univers de Pierre et Gilles, que j'adore, a un côté kitsch revendiqué . Pour moi le kitsch passe par un côté cheap, que je n'ai pas . La technique n'est pas la même non plus, je ne repeins pas les images, je fais tout par ordinateur . Je pense que mon approche, notamment de la lumière, est plutôt spirituelle et mystique . C'est pour ça que si je devais définir mon style, je l'appellerai cyber-mystique . En fait, j'essaie de cultiver un univers spirituel, poétique, onirique, mystique .


Tof : Le dispositif de tes expositions est assez original lui aussi ...
Luminium : Oui, j'utilise des caissons lumineux extra-plats (2,5 cms d'épaisseur, pour 10 cms plus couramment) . Il s'agit de diapositives géantes avec une lumière très diffuse . Le poème est gravé en bas du tableau avec un logo Luminium, en relief et en laiton . Le titre est écrit en haut sur le cadre . Il y a d'autres surprises : par exemple certains de mes tableaux sont visibles derrière un fin écran d'eau .

Tof : Peux-tu me parler de tes techniques ?
Luminium : Je préfère garder le secret . Malheureusement quelques-unes de mes idées commencent à être plagiées, mais ma façon assez unique de traiter les images, l'utilisation de trames spécifiques en vernis sélectif par exemple, me protège de la copie, un peu comme le filigrane d'un billet de banque . J'utilise aussi d'autres techniques difficilement reproductibles, comme le parfum ou même bientôt le braille . Quelques fois des détails que peu de gens remarqueront, mais qui me donnent la satisfaction d'apporter quelque chose de nouveau .
Evidemment certains de mes flyers additionnent plusieurs techniques d'impression assez chères . Ce qui ne laisse pas de place à l'erreur . Je travaille avec des imprimeurs qui subissent de ma part une pression d'enfer !

Tof : Il y a un côté enfantin dans ce que tu fais ...
Luminium : C'est quelque chose que je cultive, je veux avoir toujours la capacité d'émerveillement . Quelqu'un qui n'a plus ce regard devient quelqu'un de blasé . C'est une naïveté à laquelle je tiens. J'ai vraiment besoin d'être surpris . L'inspiration est un cadeau du ciel . Un cadeau de mon ange gardien et c'est à moi d'en faire quelque chose, mais l'idée au départ tu n'y es pour rien .

Tof : D'où vient le nom Luminium ?
Luminium : Le concept d'instant Luminium, c'est l'instant où chacun capte l'inspiration . Je crois assez en la phrase « aide-toi et le ciel t'aidera ». Le tout est de ne pas se laisser parasiter par le doute, différentes choses de la vie quotidienne, afin de rendre hommage au mieux que à cette inspiration , bref aller jusqu'au bout . On n'a aucun mérite par rapport à l'inspiration, le truc c'est de donner une impulsion à celle-ci . C'est pourquoi je garde beaucoup d'humilité par rapport à ce que je fais ...

Tof : Quels sont tes projets ?
Luminium : Je veux maintenant plus me faire connaître par rapport à mes tableaux . Je pense moins utiliser les caissons lumineux mais toujours beaucoup jouer sur la lumière au travers de styles d'impression très particuliers .
Mon exposition « Voyagez la lumière » est actuellement à l'espace MAD , jusqu'à fin décembre .
Il y a peut-être un projet à Londres et à Moscou mais ce n'est pas encore fait .
Là je travaille avec la Suisse, où je vais exposer une partie de « Voyagez la lumière » et une autre partie plus Sexe .
Enfin je travaille sur un livre ayant pour thème les postérieurs . Avec toujours des jeux de mots .
D'ailleurs, je recherche des modèles féminins ou masculins, plutôt « Sexe » pour ce projet, ainsi que pour mes flyers et mes tableaux .
Et puis pour moi-même, je cherche un agent pour l'étranger et un photographe .

Tof : Merci Luminium, je te souhaite plein de bonnes choses et nul doute que tu vas encore faire beaucoup parler de toi .






Expo Luminium : "Voyagez la Lumière"
Tout Novembre et Décembre, du Mardi au Samedi, de 10h00 à 19h00
Espace MAD
3, Rue Française
75001 Paris (M° Etienne marcel)










Visitez aussi le site de Luminium :www.luminium.org






06/11/2002 Themes Culture Interview Tof

Partager :
People  
Frédé­ric Mitter­rand est formel !

Migos réagit aux accusations d'homophobie !

Une demande en mariage d'un couple gay en plein concert d'Adele

Keegan Hirst, le rugbyman gay, a failli se suicider.

Boy George - Il soutient Macron car il le croit gay


Publicité






© copyright 1997/2017   CiteGAY.fr | CiteGAY.com   ® tous droits réservés