Rencontres GAYActualités LGBTCulture GayInterviewsPeopleSorties GayPrévention SantéShopping

Taxe financière : Sarkozy doit agir, pas discourir !


Les associations vont rencontrer le Président. AIDES et Coalition PLUS, qui vont participer à cette rencontre, appellent Nicolas Sarkozy à suivre ses propres exhortations...
Santé, SIda, Aides, Sarkozy



  Taxe financière : Sarkozy doit agir, pas discourir !

 

Demain jeudi 7 avril 2011, les associations vont rencontrer le Président de la République au sujet des sommets du G8 et du G20 dont il assure la présidence cette année. AIDES et Coalition PLUS, qui vont participer à cette rencontre, appellent Nicolas Sarkozy à suivre ses propres exhortations, et à confirmer ce jeudi la mise en place dès 2011 de la taxation des transactions financières, comme source de financements contre le sida et pour les pays pauvres.

 

En effet, ces derniers mois, Nicolas Sarkozy a multiplié les appels internationaux à la mise en place d¹une taxe sur les transactions financières (TTF) ou  « Taxe Robin » : au Sommet de l¹ONU pour le Développement, auForum Economique Mondial de Davos, au Sommet de l¹Union Africaine, au G20 Finances, etc. AIDES et Coalition PLUS l¹en félicitent.

 

Depuis le 1er mars, les choses s¹accélèrent. Un nombre croissant de dirigeants européens ­ Mme Merkel, M. Faymann, M. Zapatero, M. Juncker ­ ont publiquement rejoint les appels du président français en faveur de la TTF.

 

Aujourd¹hui, les seules déclarations d¹intention ne suffisent plus :  contre l¹hécatombe du sida, le temps est compté, et l¹instauration d¹une Taxe Robin permettrait de récolter les fonds nécessaires pour faire reculer l¹épidémie.

 

La TTF voulue par le Président de la République, Coalition PLUS et AIDES la réclament depuis longtemps. Mais nul besoin d¹attendre une entente internationale avant de commencer à agir : une TTF unilatérale en France est possible, dès aujourd¹hui ! En effet, de nombreux pays ont déjà adopté une telle TTF unilatérale. Par exemple, le Royaume Uni et Taïwan disposent d¹une taxe unilatérale sur les transactions de titres. Au Royaume-Uni, cette TTF permet de lever près de 5 milliards d¹euros par an. Et ce sans dommages pour le déficit budgétaire, ni pour le secteur financier, qui se porte très bien dans ces deux pays pourtant si différents. Les 5 milliards d¹euros récoltés en France permettraient de doubler sans mal la contribution de la France au Fonds mondial de lutte contre le sida, qui apporte des traitements à plus de 3 millions de malades au Sud.

 

Le 19 février, au G20 Finances à Paris, le Président de la République a exhorté les autres pays à faire preuve de courage politique et de cohérence, en rejoignant une coalition de pays pionniers souhaitant mettre en oeuvre la TTF.  Nous invitons Nicolas Sarkozy à suivre son propre appel, en montrant l¹exemple à ses homologues, et en annonçant jeudi 7 avril le dépôt au Parlement d¹une version française de la loi britannique créant la taxation

des transactions financières.

 

Plus que tous les discours, cet acte constituerait le moyen le plus efficace et le plus honnête pour amener les autres pays à rejoindre la France dans le camp des « Robin des Bois ». Surtout, il ouvrirait la voie à «  en finir avec le sida », comme l¹ambassadrice anti-sida Carla Bruni y avait appelé à l¹occasion du dernier sommet du G8 [1].

  

[1] « Pour en finir avec le sida », Carla Bruni-Sarkozy, Libération, 26 juin 2010 : comme l¹avait rappelé Carla Bruni l¹année dernière.

 

 


07/04/2011 Communiques Associations Prevention C.P. COMMUN

Partager :
A votre écoute... 
Sida Info Service vous répond

Pin-Aides sur nos dialogues


Prévention 
Dossier Prévention

Le Sida aujourd'hui

Modes de transmission

Primo-infection

IST et hépatites

Le préservatif

News Prévention 
Assos Prévention  

Remerciements 
Syndicat National des Entreprises Gaies
Aides
Sida Info Service
Internet Prevention and Sexuality Research


Publicité






© copyright 1997/2017   CiteGAY.fr | CiteGAY.com   ® tous droits réservés