Rencontres GAYActualités LGBTCulture GayInterviewsPeopleSorties GayPrévention SantéShopping

Prends-moi calendrier : L'application qui donne envie de se faire dépister !


L'Inpes lance au printemps 2011 une campagne d'incitation au dépistage régulier du VIH et des IST. Cette campagne s'adresse aux hommes homosexuels...
Sida, Inpes, Dépistage, Santé



Communiqué de presse                                                                                le 29 mars 2011

 

Prends-moi calendrier

L'application qui donne envie de se faire dépister !

 

 

L'Inpes lance au printemps 2011 une campagne d'incitation au dépistage régulier du VIH et des IST. Cette campagne s'adresse aux hommes homosexuels et s'appuie sur deux outils : un site Internet www.prends-moi.fr ainsi qu'une application web et mobile permettant de télécharger un calendrier qui offre la possibilité de mettre en place des « alertes-mémo dépistage ».

La campagne sera relayée sur des sites et dans des médias communautaires gays. 


Point sur les chiffres

 

La population gay demeure en 2009[1][1] la plus touchée par les nouvelles découvertes de séropositivité pour le VIH : 758 découvertes pour 100 000 contre 10,5 pour 100 000 chez les hommes hétérosexuels non usagers de drogues et 11,4 pour 100 000 chez les femmes. Le pourcentage de nouvelles contaminations annuelles est de l'ordre de 1% contre 0,009% dans la population générale[2][2].

Par ailleurs, la proportion de contamination parmi les moins de 25 ans est passée de 8% à 11% entre 2003 et 2009.

Enfin, la population homosexuelle est aussi celle qui est la plus touchée par certaines IST, en particulier chez les personnes séropositives pour le VIH.

 

Les enjeux du dépistage du VIH et des IST

 

Le dépistage du VIH présente un double enjeu :

  • au niveau individuel, il a été démontré qu'une prise en charge précoce (traitement antirétroviral) permet de réduire la morbidité et la mortalité. A contrario, une prise en charge tardive a un impact sur la mortalité.
  • au niveau collectif, il permet de limiter la propagation de l'épidémie : la connaissance de sa séropositivité favorise les comportements de prévention.

Un dépistage régulier du VIH, au minimum une fois par an ou plus selon les prises de risque, est recommandé pour la population homosexuelle masculine. L'étude Prévagay[3][3] réalisée en 2009 a révélé que plus de la moitié des sondés qui ignoraient leur séropositivité, avaient été contaminés au cours des douze derniers mois.

Le dépistage des IST représente aussi un enjeu. L'infection par une IST peut faciliter la contamination par le VIH. Les IST ne présentant pas toujours de signes visibles, leur détection passe nécessairement par le dépistage.

Les motivations généralement mises en avant par les gays pour se faire dépister sont :

·        la vérification régulière de la sérologie ;

·        le souhait d'arrêter le préservatif avec un partenaire stable ;

·        une prise de risque ;

·        la survenue d'un problème de santé.

 

Dispositif web et mobile : « Le dépistage, c'est au moins une fois par an »

 

Ces données épidémiologiques expliquent le choix de la cible et de l'objectif de la campagne mise en ouvre par l'Inpes : développer les comportements de prévention et favoriser un dépistage régulier auprès des hommes homosexuels.

 

Le site www.prends-moi.fr, lancé le 14 février 2011, s'adresse aux hommes homosexuels et bisexuels et vise à promouvoir une approche globale de leur sexualité. Il rassemble toutes les informations que l'Inpes avait développées sur plusieurs autres sites. Cette porte d'entrée unique pour la prévention des hommes homosexuels facilitera ainsi la recherche d'information. Cette stratégie semble répondre à des attentes, puisque, un mois après le lancement, le site enregistre déjà 50 000 visites.

Le site prends-moi va donc poursuivre son évolution ces prochains mois. Il est ainsi prévu de :

·        développer des outils participatifs et d'échange pour favoriser la réappropriation de la prévention par la communauté ;

·        délivrer des informations personnalisées pour impliquer les individus ;

·        développer plusieurs vidéos pédagogiques (épidémiologie chez les gays, anatomie, vivre avec le VIH etc.) ;

·        enrichir l'éditorial avec les thèmes abordés dans le magazine « Prends-moi » et avec des thématiques nécessitant un nouvel éclairage.

Pour mettre en ouvre tous ces points, l'Inpes poursuivra la consultation de groupes d'experts

 

Par ailleurs, l'Inpes a développé une application web et mobile (I-phone et Androïd) pour favoriser le dépistage régulier. « Prends-moi, l'appli qui donne envie de se faire dépister ! ». Il s'agit d'un calendrier ludique présentant des hommes de styles très différents chaque mois. L'internaute sélectionne le mois pour lequel il souhaite recevoir une « alerte-mémo dépistage ». Une fois le mois choisi, il peut sélectionner une ou plusieurs dates (insérée automatiquement dans l'agenda électronique de son choix), et un lieu pour effectuer le dépistage (géolocalisation des centres de dépistage, suggestion du médecin généraliste, suggestion du laboratoire d'analyses). Quelques jours avant la date choisie, l'application rappelle son engagement à l'internaute et l'invite à le concrétiser auprès de la structure qu'il a choisie.

 

Enfin, le dispositif s'inscrit en tant que fil rouge tout au long de 2011 avec une campagne de bannières sur Internet, une présence continue dans les lieux de convivialité gay et des campagnes ciblées .


[1][1] Cazein, F et coll, Surveillance de l'infection à VIH-Sida en France, 2009, BEH 45-46, nov 2010, p. 467-472

[2][2] Le Vu , S et coll, Incidence de l'infection par le VIH en France, 2003-2008, BEH 45-46, nov 2010, p473-475

[3][3] Menée auprès 886  HSH (hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes) majeurs volontaires  fréquentant les lieux de convivialité gays Parisiens



29/03/2011 Communiques Associations Prevention C.P. INPES

Partager :
A votre écoute... 
Sida Info Service vous répond

Pin-Aides sur nos dialogues


Prévention 
Dossier Prévention

Le Sida aujourd'hui

Modes de transmission

Primo-infection

IST et hépatites

Le préservatif

News Prévention 
Assos Prévention  

Remerciements 
Syndicat National des Entreprises Gaies
Aides
Sida Info Service
Internet Prevention and Sexuality Research


Publicité






© copyright 1997/2017   CiteGAY.fr | CiteGAY.com   ® tous droits réservés