Rencontres GAYActualités LGBTCulture GayInterviewsPeopleSorties GayPrévention SantéShopping

La ville de Metz se penche sur le passé de ses concitoyens homosexuels


Depuis le début du 20ème siècle les homosexuels messins ont créé de nombreux lieux de sociabilité à travers leur ville pour pouvoir se rencontrer
metz, homosexuel, passé, gay



La ville de Metz se penche sur le passé de ses concitoyens homosexuels.


Depuis le début du 20ème siècle les homosexuels messins ont créé de nombreux lieux de sociabilité à travers leur ville pour pouvoir se rencontrer. Dans les années 30, ils avaient tissé une toile fragile de solidarité "communautaire". Puis l'annexion nazie les a de nouveau plongés dans la clandestinité pour plusieurs décennies, car si Metz a été libérée en 1945, les homos messins restaient prisonniers de la haine des autres. Ce n'est que dans les années 70 que la vie gay messine a commencé à renaître.

Durant ce dernier siècle de vie gay à Metz, les autorités municipales ont, au mieux totalement ignoré l'existence de messins et messines homosexuel-le-s, au pire les ont combattus par des tracasseries et intimidations diverses. Un député, membre du Conseil municipal avait même fait voter, en 1960, un amendement au Parlement, classant l'homosexualité au rang des fléaux sociaux.

Mardi 29 novembre 2011, pour la première fois, les homosexuels messins sont invités à s'exprimer sur leur vie à Metz hier, aujourd'hui et demain... dans le grand salon de l'hôtel de ville. En effet, à l'invitation de la mairie de Metz, l'association Couleurs Gaies, soutenue également par la région Lorraine, organise une exposition dans le péristyle de la mairie et une conférence-débat mardi prochain dans le grand salon de l'hôtel de ville.

Pour cet événement, elle a fait appel à Marc Devirnoy, rédacteur et webmaster depuis 2000 du site internet « Lorraine Gay », mais aussi de sites nationaux consacrés à l'histoire des homosexuels en France, comme « Hexagone Gay ». Durant toute sa vie, il a rassemblé de nombreux témoignages d'homosexuels qui avaient 20 ans dans les années 30, 40 ou 50. C'est d'ailleurs à partir de son livre « Les Ondes de la Tourmente », qui raconte l'histoire de deux jeunes homosexuels messins dans les années 30, que Marc Devirnoy animera cette soirée.

Une exposition et une conférence... deux événements apparemment anodins, pourtant ils vont symboliser une page définitivement tournée de cent ans d'incompréhension entre une ville et une partie de ses citoyens.


Vivre homo à Metz hier aujourd'hui et demain.

Mardi 29 novembre 2011, 20 h

Grand Salon de l'Hôtel de Ville de Metz

Entrée gratuite

Plus d'infos sur : http://ondesdelatourmente.free.fr



28/11/2011 Communiques Associations Lorraine Gay C.P. LORRAINE GAY

Partager :
Actualités Gay  
Les créateurs ont du coeur du 20 au 23 décembre 2017

Roselyne Bachelot s'engage contre l'homophobie dans le sport sur RMC ce mercredi

Braderie solidaire Mode et Déco Les Créateurs ont du coeur du 31 mai au 3 juin

Matthias Fekl saisit la justice après des propos visant Xavier Jugelé

Être homosexuel en Tchétchénie veut dire la mort ou l'exil

Pays-Bas - les hommes main dans la main pour dénoncer une agression homophobe

Le Japon reconnaît son premier couple adoptif homosexuel

La première exposition d'art homosexuel ouvre à Londres

A Paris, un bar gay en résistance face à la gentrification du Marais

L'inventeur du drapeau arc-en-ciel, emblème homosexuel, est mort


Associations  
Le Refuge, association qui vient en aide aux jeunes victimes d'homophobie, s'installe en Guyane

SOS homophobie à l'écoute des victimes depuis 22 ans

Le MILK, bar ''gay-friendly'', ouvre à Rouen

Santé des LGBT : c'est quand qu'on va où ?

Enquête PrEP réalisée par Aides


Publicité






© copyright 1997/2017   CiteGAY.fr | CiteGAY.com   ® tous droits réservés