Rencontres GAYActualités LGBTCulture GayInterviewsPeopleSorties GayPrévention SantéShopping

La maire de Bollène jugée pour avoir refusé de célébrer un mariage homosexuel


Après la plainte des deux mariées et d'une association de défense des droits LGBT, l'élue est accusée de «discrimination».



Marie-Claude Bompard, la maire de Bollène (Vaucluse), est jugée ce jeudi pour « discrimination ». Le 23 août 2013, elle avait refusé de célébrer le mariage de deux femmes dans sa commune.

C'est une adjointe de l'élue qui avait officié lors de l'union des deux femmes, qui avaient finalement porté plainte. Initialement classé sans suite, le dossier a attiré l'attention d'une association qui a à nouveau saisi la justice juste avant la prescription des faits.

Citée à comparaître devant le tribunal correctionnel

Suite à la démarche de l'association Mousse, qui lutte contre les discriminations liées au sexe, au genre ou à l'orientation sexuelle, l'élue membre du parti la Ligue du Sud avait été citée à comparaître devant le tribunal correctionnel de Carpentras (Vaucluse).

Marie-Claude Bompard a dû se justifier de son refus d'unir les deux femmes mais également d'une déclaration publique dans laquelle elle avait indiqué qu'elle ne marierait jamais de couple homosexuel dans le futur.





Je demande seulement la liberté de conscience »


L'avocate de l'association, Caroline Mecary, attend une condamnation, qui « aura vertu d'exemplarité et ça permettra de calmer les autres maires réticents au mariage homosexuel », explique-t-elle dans Libération.

« Je n'ai pas d'inquiétude. Les femmes ont été mariées par un adjoint, le jour qu'elles avaient choisi pour leur union. Je ne m'oppose pas à ce que la loi soit appliquée à Bollène, où il y a eu d'autres mariages homosexuels, mais je demande seulement la liberté de conscience », a de son côté indiqué Marie-Claude Bompard, citée par Le Figaro.

D'autres refus depuis 2013

Outre la femme du député-maire d'Orange, Jacques Bompard, d'autres édiles ont refusé depuis 2013 d'appliquer la loi Taubira sur le mariage pour tous. C'est notamment le cas de Robert Ménard à Béziers (Hérault) ou de Sabrina Hout, maire-adjointe du 8e arrondissement de Marseille (Bouches-du-Rhône).

Maires pour l'enfance, un collectif réunissant les officiers d'état civil opposés au mariage gay, annonce ainsi avoir recueilli 20.000 signatures de fonctionnaires refusant d'unir les couples de même sexe.

Source : 20mn

05/01/2017 Actualites Gay

Partager :
Actualités Gay  
La Gay Pride parisienne aura lieu le 24 juin

Un mouvement gay pro-Fillon va être lancé

La Gay Pride de Los Angeles transformée en ''marche de résistance''

Gard - un couple condamné pour avoir détroussé un jeune handicapé mental rencontré sur un site gay

Un homosexuel de nationalité algérienne violé et séquestré à Marseille

Benjy, le taureau gay sauvé de la boucherie

Polémique autour d'un livret distribué à des lycéens

Un camping ''100% homo'' va ouvrir ses portes en 2019

Pierre Guénin, figure de la presse gay, est mort

Le magazine TÊTU revient en kiosque


Associations  
Le Refuge, association qui vient en aide aux jeunes victimes d'homophobie, s'installe en Guyane

SOS homophobie à l'écoute des victimes depuis 22 ans

Le MILK, bar ''gay-friendly'', ouvre à Rouen

Santé des LGBT : c'est quand qu'on va où ?

Enquête PrEP réalisée par Aides


Publicité






© copyright 1997/2017   CiteGAY.fr | CiteGAY.com   ® tous droits réservés