Rencontres GAYActualités LGBTCulture GayInterviewsPeopleSorties GayPrévention SantéShopping

Sur Twitter, la guerre de l'affiche gay


Une campagne de prévention gay a généré un violent débat sur Twitter ce vendredi.



Deux hommes s'embrassent, s'enlacent, accompagnés de ces mots :

« Avec un amant, avec un ami, avec un inconnu. Les situations varient, les modes de protection aussi. »

C'est une campagne sanitaire, de prévention. Mais elle n'est pas au goût de tout le monde. Sur son compte Twitter, Louis Ronssin (@LRonssin), un militant anti mariage pour tous a fièrement revendiqué le saccage d'un panneau d'affichage.




C'est pas très gentil pour le mobilier urbain cette affaire, mais Louis Ronssin a été retweeté près de 700 fois en plus d'être soutenu par Christine Boutin. Elle l'a félicité pour son vandalisme




Tous les commentaires sous son tweet ne sont pas aussi complaisants, ils virent même à la guerre des clans.




On a l'habitude de voir les gens s'agacer sur Twitter, mais là, il se passe un truc. Certains internautes sont vraiment vénères... Sur son compte, l'élu communiste parisien Ian Brossat a même dit un gros mot.




De son côté, un père outré a demandé ce qu'il devait dire à sa fille au sujet de ces affiches ; il a été servi.




Et côté Manif pour tous, l'affiche est bien sûr aussi devenue un gros sujet d'excitation. Elle serait provocante, une atteinte à la pudeur des enfants.




Parenthèse rapide : c'est quand même marrant cette histoire de pudeur. Un couple hétéro qui s'embrasse ou s'enlace, on en voit tous les jours dans des pubs, et ça, ça va. On se demande donc bien pourquoi un couple homosexuel serait « impudique ». Parce qu'il ne devrait pas exister ?

Non, le sujet, nous dit Tugdual Derville, c'est l'amour. Sans lui, pas de sexe, suggère cet ex-porte-parole de la Manif pour tous.





Bon, les gars, accrochez-vous, ça va faire mal : aujourd'hui, en 2016, parfois... des gens couchent ensemble sans être amoureux. Ouais, on sait, ouais, c'est chaud. Bon et c'est pas fini, désolés, oui... Parfois... Ces gens sont du même sexe. Déso les gars.

Ne pouvant difficilement pas se taire dans cette guerre de l'affiche, la ministre de la Santé a fini par tweeter elle aussi sur le sujet :





La plus belle réponse ? Pas tout à fait. Ici, on préfère le trollage en règle de certains twittos sous le tweet de Tugdual Derville. Ils sont nombreux à poster des gif d'hommes en train de se galocher.










Tout cela pourrait être simplement amusant si cette petite guerre ne prenait pas des proportions démesurées. Ce jeudi 18 novembre, le candidat à la primaire de droite Jean-Frédéric Poisson a lancé une pétition en ligne (dont le titre semble avoir été formulé par une vieille personne) : « Le retrait des affiches "le sexe entre hommes" ». Plus de 2700 personnes l'ont déjà signée.

Source : Rue 89


21/11/2016 Actualites Gay

Partager :
Actualités Gay  
Roselyne Bachelot s'engage contre l'homophobie dans le sport sur RMC ce mercredi

Braderie solidaire Mode et Déco Les Créateurs ont du coeur du 31 mai au 3 juin

Matthias Fekl saisit la justice après des propos visant Xavier Jugelé

Être homosexuel en Tchétchénie veut dire la mort ou l'exil

Pays-Bas - les hommes main dans la main pour dénoncer une agression homophobe

Le Japon reconnaît son premier couple adoptif homosexuel

La première exposition d'art homosexuel ouvre à Londres

A Paris, un bar gay en résistance face à la gentrification du Marais

L'inventeur du drapeau arc-en-ciel, emblème homosexuel, est mort

Drôme - Un homosexuel frappé à coups de barre de fer par deux ados de 15 ans


Associations  
Le Refuge, association qui vient en aide aux jeunes victimes d'homophobie, s'installe en Guyane

SOS homophobie à l'écoute des victimes depuis 22 ans

Le MILK, bar ''gay-friendly'', ouvre à Rouen

Santé des LGBT : c'est quand qu'on va où ?

Enquête PrEP réalisée par Aides


Publicité






© copyright 1997/2017   CiteGAY.fr | CiteGAY.com   ® tous droits réservés