Rencontres GAYActualités LGBTCulture GayInterviewsPeopleSorties GayPrévention SantéShopping

Sarkozy sur le mariage gay : ''J'ai eu tort, voilà''


Le président du parti Les Républicains a affirmé jeudi soir que l'homosexualité était ''une affaire difficile et sensible'' et que ''l'on ne choisissait pas son identité sexuelle''...



Le président du parti Les Républicains a affirmé jeudi soir que l'homosexualité était "une affaire difficile et sensible" et que "l'on ne choisissait pas son identité sexuelle", ajoutant, en citant son propre exemple: "je suis né hétérosexuel, je n'en ai aucun mérite ».

Lors de l'émission "Des paroles et des actes" sur France 2, Nicolas Sarkozy a dit avoir "eu tort" de promettre d'abroger la loi Taubira autorisant le mariage homosexuel, devant des militants anti-mariage gay en novembre 2014. L'homosexualité, "c'est une affaire difficile et sensible qui engage la souffrance de beaucoup de personnes" et "j'ai toujours cru qu'on ne choisissait pas son identité sexuelle", a déclaré l'ancien chef de l'Etat. "On ne la choisit pas, on choisit de l'assumer", a-t-il ajouté. "Je suis né hétérosexuel, je n'en ai aucun mérite", a-t-il déclaré. "Et qu'on soit homo ou hétéro, on a besoin d'amour, et l'amour a besoin d'une reconnaissance sociale".

Dans son livre "La France pour la vie", M. Sarkozy écrit qu'il ne souhaite pas revenir sur le mariage homosexuel, réforme de son successeur François Hollande: "Il ne saurait être question de démarier les mariés, ce serait injuste, cruel et en outre juridiquement impossible", dit-il avant de lâcher: "le remède serait pire que le mal".


« Si ça vous fait plaisir.. »

Le 15 novembre 2014, alors candidat à la présidence de l'UMP (devenue Les Républicains), il avait pourtant promis, lors d'un meeting de Sens commun, de réécrire "de fond en comble" la loi Taubira. Il avait alors été interrompu par de très nombreux participants qui scandaient "Abrogation! Abrogation!" tandis que d'autres le huaient.

"Si vous préférez qu'on dise (qu'il faut) abroger la loi Taubira pour en faire une autre... En français, ça veut dire la même chose... Ca aboutit au même résultat. Mais enfin, si ça vous fait plaisir, franchement, ça coûte pas très cher", avait lâché M. Sarkozy. Interrogé sur France 2 sur ces propos, il a confessé: "j'ai eu tort, voilà ».

Source : TF1


05/02/2016 Actualites Gay

Partager :
Actualités Gay  
Ecoeuré par l'homophobie au sein du parti, un jeune cadre gay claque la porte du FN

Ils posent nus pour lutter contre l'homophobie dans le sport

Mode, Beauté et Déco - Les créateurs ont du coeur

Marisol Touraine dénonce l'homophobie d'une poignée de maires de droite

Un journal dénonce l'homophobie de ses lecteurs en imprimant leurs commentaires

Pays-Bas - le roi rend visite à la communauté gay

Sur Twitter, la guerre de l'affiche gay

Australie - Le Sénat rejette le projet de référendum sur le mariage gay

Boutin condamnée en appel pour homophobie

Le mariage gay bientôt légalisé à Taïwan après la mort d'un Français ?


Associations  
SOS homophobie à l'écoute des victimes depuis 22 ans

Le MILK, bar ''gay-friendly'', ouvre à Rouen

Santé des LGBT : c'est quand qu'on va où ?

Enquête PrEP réalisée par Aides

L'Inter-LGBT porte plainte contre Christine Boutin


Publicité






© copyright 1997/2016   CiteGAY.fr | CiteGAY.com   ® tous droits réservés