Rencontres GAYActualités LGBTCulture GayInterviewsPeopleSorties GayPrévention SantéShopping

Etude: Capote et pilule? Quel futur pour la prévention du VIH?


Le SNEG et l' IPSR lancent une étude à destination des hommes gays et bi concernant pratiques sexuelles, gestion de risques, traitements antirétroviraux, charge virale indétectable, TPE, et PrEP...
étude, VIH, pratiques, sexuelles, risques



Ces dernières années ont été marquées par d'importants débats sur le risque de transmission du VIH en cas de charge virale indétectable et sur la prophylaxie préexposition (PrEP). On ne sait cependant pas vraiment comment les hommes gays ou bisexuels perçoivent les nouvelles options biomédicales de gestion des risques de transmission du VIH et comment ils envisagent de les utiliser dans leur vie
personnelle.

SNEG Prévention et l'institut de recherches IPSR invitent les hommes gays ou bisexuels à donner leur avis sur ces questions qui engagent le futur de la prévention du VIH.

L'étude est menée par SNEG Prévention et IPSR grâce à un financement de l'Institut National de Prévention et d'Education pour la Santé. L'enquête est menée en ligne en partenariat avec 9 sites internet : beuronline.com, bearwww.com, citegay.fr, e-llico.com, gaypax.com, gaydar.net, tetu.com, xtremboy.com et yagg.com.

L'enquête est destinée aux hommes qui ont des rapports sexuels avec d'autres hommes. Ces hommes peuvent participer quel que soit leur statut sérologique et leur niveau de familiarité avec la thématique de l'étude.

Il faut environ 20 minutes pour répondre au questionnaire en ligne accessible à partir du site internet http://www.capoteetpilule.net

Le questionnaire comporte des questions sur les pratiques sexuelles, la gestion des risques, ainsi que sur les traitements antirétroviraux, la charge virale indétectable, le TPE, et la PrEP.

En fin de questionnaire, les participants reçoivent un retour individualisé sur leurs réponses. Grâce à ce retour, chacun peut vérifier ses connaissances sur les biotechnologies VIH et, si besoin, les améliorer. Un prix sera tiré au sort parmi les participants afin de les remercier de leur soutien à l'enquête.

SNEG Prévention utilisera les résultats de l'étude pour créer de nouvelles campagnes dont l'objectif sera d'informer et de sensibiliser les gays aux avantages et limites des biotechnologies VIH. Les participants pourront recevoir ces campagnes s'ils en formulent la demande.

POUR PARTICIPER: http://www.capoteetpilule.net

12/06/2012 Actualites Gay C.P. SNEG

Partager :
Actualités Gay  
Roumanie - 3 millions de signatures déposées contre le mariage gay

2000 personnes ont défilé et dansé à la Gay Pride de Angers

Un élu de Montpellier enterre le drapeau LGBT

''Gay panic defence'' Ce prêtre fait campagne sur Internet contre une loi homophobe en Australie

Homophobiol. Une campagne teintée d'humour contre l'homophobie

L'homophobie au quotidien persiste en France

Braderie ''Les créateurs ont du coeur'' du 15 au 18 juin 2016

Le Parlement italien sur le point d'adopter l'union gay

Un arbitre gay démissionne à cause des insultes du public

Nantes - la Région refuse de subventionner un festival de cinéma gay et lesbien


Associations  
SOS homophobie à l'écoute des victimes depuis 22 ans

Le MILK, bar ''gay-friendly'', ouvre à Rouen

Santé des LGBT : c'est quand qu'on va où ?

Enquête PrEP réalisée par Aides

L'Inter-LGBT porte plainte contre Christine Boutin


Publicité






© copyright 1997/2016   CiteGAY.fr | CiteGAY.com   ® tous droits réservés