Rencontres GAYActualités LGBTCulture GayInterviewsPeopleSorties GayPrévention SantéShopping

Moscou interdit toute Gay Pride pendant le siècle à venir


L'interdiction de toute marche des fiertés moscovite jusqu'en 2114 fournit aux militants LGBT un prétexte officiel de porter l'affaire devant la cour européenne des droits de l'homme...
marche, fiertés, gay,russie, moscou



Nikolaï Alekseyev, fondateur de la pride moscovite sans cesse interdite depuis 2005, a décidé d'anticiper 102 demandes d'autorisation pour les futures marches des fiertés dans la capitale russe et s'est heurté de manière sensiblement prévisible, à un refus franc et massif de la part de la municipalité de Moscou.

Le président de Gayrussia.ru a expliqué aux journalistes que son action avait été motivée par la découverte en 2011 d'une ''faille'' dans la législation russe, qui établit notamment que les autorités disposent d'un délai de 15 jours pour autoriser ou interdire la tenue d'un événement. Malgré cela, c'est par un vulgaire courrier que les militants ont été notifiés du rejet de leur demande: Pas question de marche de Fiertés à Moscou jusqu'en 2114!

Comme il l'avait calculé, Nikolaï Alekseyev dispose maintenant d'une excuse officielle pour faire appel devant la Cour européenne des droits de l'homme, de la décision rendue par un tribunal du district de Tverkoy: ''C'était une façon pour nous de montrer l'absurdité du système dans le cadre d'une demande de permission pour la tenue d'événements publics'' a-t-il déclaré. ''Nous pouvons maintenant montrer à la Cour européenne des droits de l'homme que ce ne sont pas seulement des événements passés qui sont interdits illégalement, mais aussi les événements futurs''...

2012 marque l'approbation d'une loi anti propagande homosexuelle ratifiée à Saint-Petersbourg, susceptible de s'étendre au niveau national. Deux personnes ont déjà été traduites en justice pour avoir arboré en public des pancartes sur lesquelles on pouvait lire qu'''Etre gay est normal''. Le 27 Mai la police de Moscou empêchait une cinquantaine de personnes de prendre part à une Marche des Fiertés interdite pour la septième année consécutive, 10 jours plus tôt. Le 2 Juin un ersatz de Gay Pride, très contesté par les militants, a tout de même réussi à s'imposer avec environ 70 participants. Rien à voir avec une Marche des Fiertés officielle et assumée, puisque ce défilé baptisé ''Marche des coeurs brûlés'' s'était présenté à la mairie de Moscou comme revendiquant la défense des droits de tous, sans mettre un accent spécifique sur la communauté homosexuelle. Nikolaï Alekseyev s'était insurgé contre ce qu'il avait qualifié de ''supercherie'', ne se battant pas réellement contre l'homophobie en Russie et pour les droits des homosexuels.




EN SAVOIR PLUS:

http://www.gayrussia.eu/en/


Actus antérieures relatives à ce sujet...


Moscou: Nouvelle interdiction de la Gay Pride

Russie: Report des deux premiers procès pour propagande homosexuelle

08/06/2012 Actualites Gay TOF

Partager :
Actualités Gay  
Ouganda - La police met brutalement fin à la mini Gay Pride

La presse gay en coma avancé

La nouvelle maire de Rome célèbre son premier ''mariage» gay''

La Russie bloque le site gay le plus populaire du pays

BNP Paribas condamnée en appel pour discrimination envers un salarié homosexuel

Les partisans du mariage gay comparés aux nazis par un journal australien

En Ouganda, une Gay Pride espérée malgré ''toutes les raisons d'être traumatisés''

François Fillon, nouveau héraut des anti-mariage gay

SOS Homophobie porte plainte contre l'ex-grand rabbin de France

Référendum sur le mariage gay en Australie - la date du 11 février 2017 validée par le gouvernement


Associations  
SOS homophobie à l'écoute des victimes depuis 22 ans

Le MILK, bar ''gay-friendly'', ouvre à Rouen

Santé des LGBT : c'est quand qu'on va où ?

Enquête PrEP réalisée par Aides

L'Inter-LGBT porte plainte contre Christine Boutin


Publicité






© copyright 1997/2016   CiteGAY.fr | CiteGAY.com   ® tous droits réservés