Rencontres GAYActualités LGBTCulture GayInterviewsPeopleSorties GayPrévention SantéShopping

David Douillet : ''Je ne suis pas misogyne ni homophobe''


Le nouveau député UMP réagit à la révélation d'extraits de son autobiographie avançant, contrairement à ses écrits, que ses propos ont été sortis du contexte et parlant ''d'expressions communes''...
David Douillet, Homophobie, UMP, Rama Yade



«Quand on sort du contexte des phrases ou des expressions communes que tout un chacun peuvent avoir dans la rue etc etc on peut faire dire tout ou n'importe quoi. Le Canard Enchaîné s'est amusé à faire cela. Bon, moi, cela ne me fait pas trop rire. En tout cas, si vous posez la question à ma femme ou mon entourage vous verrez que je ne suis ni l'un ni l'autre» a avancé au micro de iTélé le nouveau député des Yvelines, David Douillet, en réaction à la révélation par le Canard enchaîné d'extraits de son autobiographie parue en 1998. «Je ne suis pas misogyne ni homophobe» conclut le nouvel élu.

Comme nous l'évoquions déjà hier, le Canard Enchaîné avait soulevé un lièvre en citant une partie de l'autobiographie du médaillé olympique où il justifiait sa «misogynie rationnelle». «Pour moi, une femme qui se bat au judo ou dans une autre discipline, ce n'est pas quelque chose naturel, de valorisant» pouvait-on lire ajoutant que «Pour l'équilibre des enfants, je pense que la femme est mieux au foyer».

Aussi, si David Douillet se défend de toute misogynie aujourd'hui, il dressait un tableau bien passéiste de la place de la femme dans la société : «C'est la mère qui a dans ses gènes, dans son instinct, cette faculté originelle d'élever des enfants. Si Dieu a donné le don de procréation aux femmes, ce n'est pas par hasard». Aussi, «De fait, cette femme-là, quand elle a une activité professionnelle externe, pour des raisons de choix ou de nécessité, elle ne peut plus jouer ce rôle d'accompagnement essentiel. (...) Je considère que ce noyau est déstructuré. Les fondements sur lesquels étaient bâtie l'humanité, l'éducation en particulier, sont en partie ébranlés».

Mais ce qui a dû faire le plus réagir David Douillet et ce qu'il semble considérer comme une simple «expression commune que tout un chacun peuvent avoir dans la rue» est ce passage où il se justifiait : «On dit que je suis misogyne. Mais tous les hommes le sont. Sauf les tapettes !».

En effet, accordons à David Douillet que le terme «tapette» est un terme commun. Commun aux homophobes, commun à beaucoup de personnes qui tout en se défendant de toute homophobie usent de qualificatifs péjoratifs dégradants et discriminants et classifient les personnes. Il y aurait ainsi les «conquérants», si l'on reprend le qualificatif que David Douillet se donne, puis les femmes génitrices, soutient nourricier et ménager du mâle dominant et enfin les «tapettes», ces autres indistincts, soutient moral de la femme mais distinct du conquérant en remettant en cause l'ordre social établi.

Alors oui, David Douillet n'est peut-être pas misogyne ni homophobe, c'est simplement un beauf. Il nous en voudra pas, cela fait partie des «expressions communes que tout un chacun peuvent avoir dans la rue».

Concernant le «conquérant» politique, son avenir pourrait se jouer justement sur la dépouille d'une femme. Alors que la meute est lâchée sur Rama Yade, secrétaire d'Etat en charge des sports, des analystes politiques voient dans cette disgrâce et ce lynchage la préparation de l'opinion à une sortie du gouvernement de Rama Yade qui laisserait sa place à un certain... David Douillet.

VIDEO PLUS

Les explications de David Douillet au Micro de iTélé,video bloguée par Le Post



EN SAVOIR PLUS

Quand le nouveau député UMP, David Douillet, évoquait les ''tapettes''



06/11/2009 Actualites Gay G.L.

Partager :
Actualités Gay  
Festival de films LGBT

USA - la Maison Blanche embauche pour la première fois une transsexuelle

Un demi-million de catholiques vent debout contre les unions gay

Londres - les bars gays dépérissent, entre abandon et pression immobilière

Plainte du président du Paris Foot Gay pour une agression homophobe

Le magazine gay Têtu en liquidation judiciaire

Henique agressée et victime d'homophobie

''Je suis homosexuel, j'ai peur pour mon futur'', l'enfant qui a ému l'Amérique

La gay pride espagnole célèbre dix ans de mariage gay

Maroc - Un homme tabassé pour son homosexualité présumée


Associations  
Le MILK, bar ''gay-friendly'', ouvre à Rouen

Santé des LGBT : c'est quand qu'on va où ?

Enquête PrEP réalisée par Aides

L'Inter-LGBT porte plainte contre Christine Boutin

Assemblée générale du Centre LGBT Paris Ile-de-France : après 20 ans, un projet toujours en mouvement


Publicité






© copyright 1997/2015   CiteGAY.fr | CiteGAY.com   ® tous droits réservés