Rencontres GAYActualités LGBTCulture GayInterviewsPeopleSorties GayPrévention SantéShopping

Chine : pour les JO, pas de séropos ni de pédés !


Elus locaux contre le Sida rappelle la politique discriminatoire contre les séropos alors que la Chine ferait le ménage au sein de la communauté homosexuelle locale...
Chine, Homophobie, RSF, JO, Sida



Alors que la flamme olympique parcourra sous protection policière le pavé parisien ce jour, Elus Locaux Contre le Sida rappelle dans un communiqué que «la Chine a déjà décidé le boycott de 33 millions de personnes dans le monde!».

La Chine fait partie des 13 pays, avec les Etats-Unis et la Russie, à interdire l'entrée sur son territoire aux personnes touchées par le VIH/sida ; «ce faisant la Chine considère les 33 millions de personnes séropositives comme des menaces à l'ordre public, pire comme des criminels !» dénonce encore Jean-Luc Romero, président d'ELCS.

Si les séropos ne sont pas les bienvenus en Chine, la communauté homosexuelle locale subirait actuellement une répression des autorités chinoises indique le site d'information bakchich.info. Selon le média en ligne, des rafles se multiplieraient dans les quartiers homosexuels de Pékin ou Shanghai, évoquant un courriel du Docteur Wan Yanhai, militant gay et anti-Sida. Dans son email, Wan Yanhai qui a connu à plusieurs reprises les persécutions des autorités pour ses dénonciations d'un scandale de sang contaminé, évoque les fermetures de boîtes de nuit gay ou de descentes dans des lieux de dragues locaux ou bains publics fréquentés par les homosexuels comme la fermeture de sites internet identitaires.

Egalement la semaine dernière, les autorités chinoises ont condamné le dissident chinois Hu Jia, engagé dans la défense des malades du sida, de l'environnement et de la liberté d'expression, à trois ans et demi de prison, façon également de montrer que le régime ne tiendrait pas compte des protestations internationales sur le Tibet en sanctionnant un bouddhiste converti qui prône la non-violence. Hu Jia vivait déjà en résidence surveillée avec sa jeune épouse et son bébé.

Si la législation de la République populaire de Chine allait dans un sens de dépénalisation de l'homosexualité, l'approche des jeux comme l'accroissement des lieux identitaires ont conduit les autorités à agir de manière autoritaire.

La question des droits de l'Homme en Chine revient sur le devant de la scène par la mise en parallèle de la répression des autorités chinoises au Tibet et l'approche des Jeux Olympiques. La question du droit des homosexuels chinois est tout aussi patente.

EN SAVOIR PLUS

Le site d'ELCS : www.elcs.fr.

L'article de bakchich.info : Avant les J.O l'ambiance n'est pas très gay.

REAGIR







07/04/2008 Actualites Gay G.L. (Visuel RSF)

Partager :
Actualités Gay  
Les créateurs ont du coeur du 20 au 23 décembre 2017

Roselyne Bachelot s'engage contre l'homophobie dans le sport sur RMC ce mercredi

Braderie solidaire Mode et Déco Les Créateurs ont du coeur du 31 mai au 3 juin

Matthias Fekl saisit la justice après des propos visant Xavier Jugelé

Être homosexuel en Tchétchénie veut dire la mort ou l'exil

Pays-Bas - les hommes main dans la main pour dénoncer une agression homophobe

Le Japon reconnaît son premier couple adoptif homosexuel

La première exposition d'art homosexuel ouvre à Londres

A Paris, un bar gay en résistance face à la gentrification du Marais

L'inventeur du drapeau arc-en-ciel, emblème homosexuel, est mort


Associations  
Le Refuge, association qui vient en aide aux jeunes victimes d'homophobie, s'installe en Guyane

SOS homophobie à l'écoute des victimes depuis 22 ans

Le MILK, bar ''gay-friendly'', ouvre à Rouen

Santé des LGBT : c'est quand qu'on va où ?

Enquête PrEP réalisée par Aides


Publicité






© copyright 1997/2017   CiteGAY.fr | CiteGAY.com   ® tous droits réservés